Crédit : Bob Donnan-USA TODAY Sports

MLS

Cinq éléments à retenir du dernier weekend

Publié | Mis à jour

La 19e semaine de la saison 2022 en MLS est maintenant derrière nous après nous avoir offert un autre «El Trafico» passionnant, l’entrée en jeu réussie d’un joueur désigné fort attendu et une défaite assez lamentable du CF Montréal qui a drôlement frustré le propriétaire de l’équipe, Joey Saputo.

Voici donc, sans ordre particulier, cinq choses à retenir du dernier weekend dans le circuit Garber :

Montréal trébuche encore à domicile

Il est toujours difficile d’accepter, pour une équipe comme ses partisans, une défaite parfaitement évitable à domicile. Encore plus lorsqu’elle survient contre un club qui croupit en fond de classement.

Mais grâce à un ou deux errements défensifs, en particulier du gardien Sebastian Breza, le Sporting Kansas City a pu quitter le fin fond du classement général de la MLS, samedi, en l’emportant 2-1 au Stade Saputo dans un match qui en a fait rager plusieurs dans la métropole.

Ce faisait, Montréal tombe au quatrième rang dans l’Est et a maintenant une fiche de deux victoires et trois défaites depuis que le crucial milieu offensif Djordje Mihailovic a subi une blessure à la fin mai. L’Américain est sur la voie du retour et c’est tant mieux, mais en attendant, le grand patron est en furie, selon ce qu'a constaté La Presse. Si cela peut le convaincre d’investir sur un joueur d’impact dans le présent mercato...

Du positif? D’accord. Lassi Lappalainen redevient un peu le joueur qui est débarqué à Montréal en 2019 et l’idée de le faire jouer sur le flanc droit, couplée à son regain de confiance, donne des résultats intéressants :

BUT QUIOTO -

Trois tirs de pénalité

Le New York City FC est devenu la première équipe de l’histoire de la MLS à obtenir trois tirs de pénalité en un match, samedi, contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre.

Deux d’entre eux se sont transformés en but dans une victoire de 4-2 marquée par un carton rouge au défenseur des «Revs» Andrew Farrell et ce filet magnifique de l’ailier de New York Gabriel Pereira :

Gabriel Pereira fait mal au Revolution -

Un record égalé

Philadelphie a mis SEPT buts à D.C. United, vendredi soir, dans un gain de 7-0 qui égale un record de la MLS en ce qui a trait à l’écart de buts en faveur d’une équipe victorieuse.

L’Union, deuxième au classement dans l’Est, a notamment profité d’un triplé de l’Argentin Julian Carranza, qui s’est offert cette beauté lors de la première demie :

Le retourné de Carranza -

United, qui est avant-dernier dans l’Est, n’a pas toléré cette gifle et a décidé de tasser l’entraîneur par intérim Chad Ashton afin de faire place au légendaire Wayne Rooney, ancien joueur-vedette de l’équipe en 2018 et 2019. L’Anglais est débarqué à Washington dimanche soir et il aura la tâche de remettre ce club historique de la MLS sur les rails.

Un autre excellent «El Trafico»

La rivalité qui oppose le Galaxy de Los Angeles au Los Angeles FC est probablement la meilleure de toute la ligue : leurs derbys, surnommés «El Trafico», ne sont jamais ennuyants et celui de vendredi ne fut pas différent alors que le LAFC l’a emporté 3-2 devant ses partisans et surtout, devant Gareth Bale, ex-vedette du Real Madrid qui fera bientôt ses débuts avec l’équipe :

Austin et Charlotte étonnent toujours

L’Austin FC, équipe d’expansion en 2021, et le Charlotte FC, qui l’est cette année, causent une certaine surprise cette saison par leur bonne tenue qui, à mesure que la campagne avance, se maintient.

Austin est allé gifler Atlanta à domicile, samedi, et oh que ça grogne dans la ville du Coca-Cola. Malgré les investissements, on n’y arrive plus depuis le titre de la Coupe MLS obtenu en 2018. Mais cela en dit également long sur la qualité de l’équipe texane cette année.

Charlotte, de son côté, a mis un 4-1 à Nashville, une équipe pourtant reconnue pour la solidité de sa défense. Et la rencontre a donné lieu à ce très, très beau but d’Andre Shinyashiki, une belle acquisition «sous le radar» par Charlotte en cours de saison :

En rafale

Deux joueurs désignés fort attendus ont connu des débuts intéressants ce weekend : Hector Herrera avec Houston, et «Cucho» Hernandez avec Columbus.

Herrera a animé le jeu en milieu de terrain dès son entrée avec Houston, qui est revenu de l’arrière pour soutirer un verdict nul de 2-2 au FC Dallas.

Hernandez, lui, a donné la victoire au Crew en fin de rencontre dans un autre match plutôt catastrophique du Fire de Chicago, qui a de surcroît vu son joueur désigné Xherdan Shaqiri se blesser :

Enfin, les Sounders ont subi une dure défaite de 3-0 à domicile, vendredi, contre des Timbers de Portland qui reprennent du poil de la bête.