Crédit : Mike Dinovo-USA TODAY Sports

CF Montréal

Top 5 MLS : Montréal continue sa marche

Publié | Mis à jour

La 27e semaine de la saison 2022 en MLS est maintenant derrière nous alors que les équipes du circuit Garber entament le dernier droit de leur calendrier régulier avec encore six ou sept matchs à y disputer.

Et parmi les équipes en meilleure position en vue de ce dernier droit, il y a le CF Montréal, qui a planté deux très beaux buts en première demie à Chicago, samedi, avant d’étrangler le Fire à 10 contre 11 lors de la deuxième période.

Le Fire n’est pas une force de la MLS, certes, mais l’équipe compte quelques joueurs de grande qualité et tentait de se garder dans la course aux éliminatoires devant son public. L’«Impact» est cependant venu imposer sa loi dans tout ça pour repartir avec trois points qui lui permettent de garder le contact avec l’Union de Philadelphie, qui est tout feu tout flamme dernièrement, et de faire le trou avec New York City, toujours troisième au classement malgré une défaite à Orlando.

C’était beau et bon et ça met la table pour le prochain match, qui aura lieu dès mercredi au Stade Saputo contre les Red Bulls de New York.

Et sans plus tarder, voici donc cinq moments marquants du dernier weekend dans la MLS :

Deux superbes frappes

Le CF Montréal a mis deux très belles patates au Fire, samedi, à quelques minutes d’intervalle en première demie, qui ont essentiellement scellé l’issue du match même si la défense et le gardien Sebastian Breza, nommé au sein de l'équipe de la semaine en MLS, ont eu leur mot à dire par la suite. Célébrons donc les très beaux gestes techniques du milieu de terrain québécois Ismael Koné et du buteur hondurien Romell Quioto, qui arrive maintenant à 15 filets dans ce qui est une très belle saison pour lui :

Ismael Koné démontre l'étendue de son talent -

Un coup franc parfait de Quioto -

Austin envoie un message

Dominant en début de saison, le Los Angeles FC s’est pris de grosses pointures durant l’été en Gareth Bale, Giorgio Chiellini et Denis Bouanga et, paradoxalement, traverse actuellement une sorte de passage à vide le temps que la mayonnaise prenne (on l’espère en Californie). Austin, qui est sur une trajectoire inverse, en a bien profité, vendredi, en s’offrant un spectaculaire 4-1 contre les meneurs du classement général. Le généralement peu prolifique Maxi Urruti a même inscrit un doublé dans ce qui devient sa meilleure saison en MLS :

Austin y va d'un énoncé contre le LAFC -

Un autre 6-0 pour Philadelphie

Pour un deuxième weekend de suite, l’Union de Philadelphie, qui mène le classement dans l’Est, a mis un 6-0 à un adversaire : cette fois, ce sont les Rapids du Colorado qui ont goûté à la médecine de la troupe de Jim Curtin, étant notamment victimes d’un triplé de l’excellent milieu de terrain Daniel Gazdag. Pour la petite histoire : depuis le 8 juillet, Philadelphie a obtenu trois victoires de 6-0, et une autre de 7-0. C’est un record de la MLS, et tout un :

Encore six buts pour l'Union -

Encore Insigne et Bernardeschi

Les deux onéreuses acquisitions estivales du Toronto FC, Lorenzo Insigne et Federico Bernardeschi, valent leur pesant d’or jusqu’ici : les deux internationaux italiens, par leur seule qualité, ont offert une victoire de 2-1 au TFC contre Charlotte, samedi. Ça risque de se reproduire à quelques reprises d’ici la fin du calendrier régulier :

Encore Insigne et Bernardeschi -

Du grand Higuain, du petit Miami

L’attaquant et joueur désigné de l’Inter Miami Gonzalo Higuain traverse une belle séquence, ces temps-ci, et s’est de nouveau mis en évidence, samedi, en donnant les devants aux siens grâce à un coup de canon :

Par contre, son coéquipier Alejandro Pozuelo s’est ensuite permis un tacle à la poitrine (vous avez bien lu) d’un rival qui lui a évidemment valu un carton rouge, et les Red Bulls se sont sauvé avec une victoire alors que Miami aurait bien eu besoin de ces points dans la course aux éliminatoires :

Gonzalo Higuaín y va d'un coup de canon -

En bonus

Le Galaxy a fait une acquisition très intrigante et plutôt impressionnante, cet été, en mettant la main sur le jeune milieu de terrain du FC Barcelone Riqui Puig. Le Catalan de 23 ans a distillé un peu de sa qualité, dimanche, dans un gain de 2-1 contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre :

Carles Gil y est allé d’un superbe geste technique dans la défaite des «Revs» :

Le beau geste de Carles Gil -

L’Anglais Ravel Morrison a signalé son arrivée en MLS de belle façon, dimanche, même si D.C. United a encore perdu : 

Ravel Morrison se distingue malgré la défaite -