Crédit : CANADIEN DE MONTRÉAL

Canadiens de Montréal

Dvorak n’était pas la seule cible de Bergevin

Publié | Mis à jour

L'arrivée de Christian Dvorak a fait plaisir à bien des partisans des Canadiens. En Dvorak, le Tricolore a mis la main sur un joueur de centre polyvalent et capable, selon certains, d’une soixantaine de points par saison advenant une utilisation adéquate.

Pour mettre la main sur l’Américain de 25 ans, Marc Bergevin a dû céder des choix de premier tour en 2022 et de deuxième tour en 2024.  

Alors que tous se «remettent» à peine de cet important ajout, l’informateur Elliotte Friedman, du réseau Sportsnet, a rapporté certaines informations croustillantes dans les dernières heures. Selon lui, le directeur général du CH, qui souhaitait évidemment dénicher un pivot sur le marché, n'avait pas que Dvorak dans son viseur. 

«Je crois qu’ils (les Canadiens) se sont renseignés au sujet de Tomas Hertl (Sharks). Ils ont aussi, à mon avis, téléphoné aux Capitals pour Evgeny Kuznetsov, mais ça ne fait pas de sens, car Washington souhaite faire des dommages cette année. Finalement, je suis sûr que Bergevin a téléphoné aux Flames concernant la possibilité d’acquérir Sean Monahan.»

Résultat des courses: c'est Christian Dvorak qui, comme on le disait précédemment, est débarqué à Montréal. Y aura-t-il quelqu'un d'autre d'ici le début de la saison 2021-2022? 

Comme dirait l’autre, «seul l’avenir nous le dira.»