Crédit : Dominick Gravel/Agence QMI

Olympiques

Un plongeon qui hantera Meaghan Benfeito longtemps

Publié | Mis à jour

À ses derniers Jeux olympiques en carrière, Meaghan Benfeito n’a pas connu la fin souhaitée à l’occasion de l’épreuve du 10 m individuel disputé au Centre aquatique.

La triple médaillée des Jeux a raté son dernier plongeon en demi-finale et a été exclue de la finale.

«Ça fait mal et c’est décevant parce que je n’avais pas manqué une finale depuis 2012, a débité celle qui en est à ses quatrièmes Jeux en carrière. Malgré que le résultat n’est pas celui que je recherchais, je suis fière de moi et je quitte la tête haute avec tout ce que j’ai vécu au cours des derniers mois. C’était déjà une victoire d’être ici.»

«Avec l’incendie qui a détruit ma maison en janvier, plusieurs auraient abandonné, de poursuivre Benfeito qui rentre au pays, aujourd’hui [vendredi], mais j’ai travaillé fort pour me rendre jusqu’ici et je me suis battue jusqu’au bout.»

Avec 296,40 points, Benfeito était à cinq points de la Mexicaine Alejandra Orozco Loza qui a obtenu le dernier laissez-passer pour la ronde ultime.

Période de réflexion

En 5e place après les préliminaires, son élimination en demi-finale se situe parmi ses plus grandes déceptions en carrière.

Si elle nous a confirmé que Tokyo était son dernier rendez-vous olympique, Benfeito a ajouté du même souffle qu’elle pourrait poursuivre sa carrière.

«Ce sont mes derniers Jeux, mais je dois décider si je poursuis ma saison ou non. Je ne veux pas terminer ma carrière et prendre ma retraite sur cette note. J’ai besoin de repos et de prendre du recul. Je vais m’asseoir avec mon entraîneur [Arturo Miranda] afin de prendre la bonne décision. Le championnat du monde est en mai 2022.»

«C’est décevant ce qui vient de se passer, mais je n’ai pas encore oublié la finale individuelle aux Jeux de Londres en 2012, d’ajouter la plongeuse de 32 ans. J’avais raté complètement mon premier plongeon, ce qui m’avait privée d’une médaille. Même si je visais une médaille à Tokyo, j’ai connu une grande carrière dont je peux être fière et cet échec ne définira pas ma carrière. Comme personne, tu apprends plus quand tu rates un plongeon que lorsque tu les réussis tous.»

Écartée du podium

Double médaillée à Rio, Benfeito a été écartée du podium.

Avec sa courageuse partenaire Caeli McKay qui peinait à marcher en raison d’une sévère entorse à une cheville subie tout juste avant les essais olympiques, Benfeito a conclu l’épreuve du 10 m synchro au pied du podium.

«Le sport peut être bon, mais il peut aussi être cruel, a-t-elle résumé. À mon dernier plongeon, je n’étais pas nerveuse parce que je savais que je pouvais le réussir. Après avoir réussi mon meilleur départ des quatre ou cinq derniers mois, j’ai mal réagi à mon entrée dans l’eau. Quant à mon premier plongeon que j’ai aussi raté, j’ai développé un problème technique au cours des dernières semaines. Je connaissais le problème, mais je n’ai pas été en mesure de le corriger. J’étais super stressée quand je me suis présentée sur la plate-forme et ça paraissait.»

Plus beau souvenir

Si ses médailles olympiques occupent une place importante dans ses souvenirs, Benfeito conserve précieusement en mémoire sa participation aux mondiaux aquatiques de 2005 à Montréal alors qu’elle n’était âgée que de 16 ans.

«Cette médaille de bronze avec Rosie (Roseline Filion) va rester gravée dans mon cœur toute ma vie, a-t-elle confié. Nous étions deux petites filles qui ne s’attendaient à rien et on était sorties du mondial avec une médaille devant nos familles et nos amies.»