Crédit : Photo Martin Chevalier

Félix Séguin

Lance et compte... la suite

Lance et compte... la suite

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 29 avril
Mis à jour 29 avril

Le 3 mars dernier, j’écrivais un texte qui s’intitulait «Le CH comme dans Lance et compte».

Je faisais alors référence aux nombreuses péripéties vécues par les Canadiens de Montréal après seulement les deux premiers mois du calendrier régulier. Le CH avait alors joué 21 matchs.

Les événements rocambolesques étaient alors nombreux et je trouvais que la saison du Tricolore ressemblait de plus en plus à une nouvelle saison de la célèbre série « Lance et compte. »

22 janvier : dispute contractuelle avec Phillip Danault dévoilée au grand jour

31 janvier : Victor Mete demande à être échangé

13 février : Tomas Tatar laissé de côté contre les Maple Leafs

14 février : Paul Byron au ballotage

24 février : Claude Julien et Kirk Muller congédiés. Dominique Ducharme promu.

25 février : Carey Price prend une pause

2 mars : Stéphane Waite congédié

Crédit photo : Joël Lemay / Agence QMI

Depuis, d’autres événement sont survenus pour ajouter davantage à l’aspect dramatique de la saison 2020-21.

22 mars : La saison du CH mis sur pause en raison d’un cas de COVID

26 mars : Eric Staal acquis des Sabres

7 avril : Carey Price et Brendan Gallagher se blessent

11 avril : Jon Merrill obtenu des Red Wings

12 avril : Erik Gustafsson acquis des Flyers

19 avril : Carey Price encore blessé

26 avril : Entrée en scène attendue de Cole Caufield

28 avril : Jonathan Drouin quitte pour des raisons personnelles

À cela, vous pouvez ajouter le calendrier éreintant des Canadiens qui terminent la saison avec 25 parties en 44 jours. Et je ne parle même pas des ennuis offensifs de plusieurs joueurs.

Ouf... Je n’invente rien. Ce sont des faits.

Et la saison régulière n’est pas terminée. C’est une saison qui est en train de passer à l’histoire.

Mais le plus important de ce roman-savon, c’est la fin. On ne la connaît pas encore.

Suspense !