Club de foot Montréal

Une équipe pleine de mystères

Publié | Mis à jour

C’est dans un contexte pour le moins particulier que le CF Montréal amorce sa saison.

Hormis un nouveau nom et de nouvelles couleurs, l’équipe a un nouvel entraîneur-chef, Wilfried Nancy, à la suite du départ de Thierry Henry, qui n’aura finalement été qu’une étoile filante. 

De plus, en raison de la fermeture de la frontière entre le Canada et les États-Unis, le club va jouer à Fort Lauderdale, en Floride, au cours des prochains mois, en espérant que la situation ne perdure pas toute la saison.

Et comme si toutes ces embûches n’étaient pas suffisantes, le club n’a pu disputer que deux matchs préparatoires. Qui plus est, la majorité du camp s’est déroulé en l’absence d’une dizaine de joueurs, tous partis en sélection nationale.

Il est donc extrêmement difficile de savoir de quoi cette équipe très jeune est capable puisqu’on ne la connaît pas. En effet, neuf joueurs de l’édition 2020 sont partis et ont été remplacés par une dizaine de nouveaux venus.

Stabilité 

S’il y a un endroit où l’on peut s’attendre à plus de stabilité, c’est dans les buts avec Clément Diop, qui va amorcer une seconde saison comme titulaire.

Derrière lui, James Pantemis et Sebastian Breza vont se faire la lutte pour tenter de grappiller des minutes.

Sur le plan défensif, on mise sur l’expérience chez les centraux avec Rudy Camacho et Kiki Struna. On espère aussi que Luis Binks sera dans une aussi bonne forme que l’an passé. Mais il ne faudrait pas oublier qu’il n’a que 19 ans.

Il y a aussi Kamal Miller, qui a un peu d’expérience en MLS et qui peut jouer dans une défense à trois arrières. Il veut sans doute rebondir après une saison frustrante à Orlando en 2020.

Du côté des latéraux, Zachary Brault-Guillard doit poursuivre sa progression et continuer de polir son jeu offensif et défensif.

C’est sur le flanc gauche que la lutte sera intéressante entre Mustafa Kizza et Zorhan Bassong. Le premier s’est montré prometteur l’an passé et le second affiche une belle courbe de progression.

Mais n’oublions pas que si l’on retire Camacho et Struna de l’équation, eux qui ont 30 ans, la moyenne d’âge des six autres arrières est de 21,8 ans. Ils ont encore tout à apprendre.

Engorgé 

C’est au milieu de terrain que l’équipe est le plus nantie avec des doublures à toutes les positions.

Victor Wanyama sera le patron, surtout sur le plan défensif, mais Samuel Piette devra se retrousser les manches avec l’arrivée de jeunes comme Ahmed Hamdi et Djordje Mihailovic, quoique celui-ci risque plus de lutter avec Amar Sejdic, un joueur au profil similaire. Et n’oublions pas Emanuel Maciel, qui a montré un certain talent.

À gauche, Romell Quioto devrait être l’homme de confiance de Wilfried Nancy avec Lassi Lappalainen en doublure, pour autant qu’il reste en santé.

À droite, il y a possiblement une place à prendre, mais on peut s’attendre à ce qu’on donne toutes les chances à Ballou Tabla de se mettre en évidence. Et il n’aura pas le choix parce que Joaquin Torres va probablement le pousser dans le dos.

Sur papier, cette équipe est plutôt intéressante en milieu de terrain, pour peu que les jeunes progressent bien.

Caractère

Depuis le départ de Didier Drogba, cette équipe se cherche un véritable attaquant, un rôle dont s’est bien acquitté Romell Quioto l’an passé, même si ce n’était pas sa position de choix.

Bjørn Johnsen, avec son grand gabarit, est un candidat intéressant pour animer la surface adverse et surtout pour apporter une nouvelle dimension sur les coups de pied arrêtés, principalement les coups de pied de coin.

Mason Toye amorce la saison dans un bien meilleur état d’esprit et pourrait se relancer après une arrivée décevante l’automne dernier.

À seulement 18 ans, Sunusi Ibrahim est encore jeune et il n’est pas très grand, mais il joue comme un bouledogue et il pourrait causer une certaine surprise.

Finalement, Erik Hurtado vient ajouter de la profondeur qui pourrait être utile, surtout en fin de rencontre.

Mais, dans les faits, tout cela n’est que théorique, car on ne connaît tout simplement pas encore cette équipe. 

Départs  

Anthony Jackson-Hamel

SPO-IMPACT-MLS-COLUMBUS-CREW
Crédit photo : Photo d'archives

Attaquant | Il a eu de nombreuses chances de se faire valoir, mais la saison dernière, il n’a pas été en mesure de convaincre la direction de poursuivre l’aventure après six saisons.

Bojan Krkic

Milieu | On attendait beaucoup de lui, mais il a livré la marchandise à moitié seulement. Qui plus est, il est rentré en Espagne après l’élimination de l’équipe, faisant l’impasse sur la Ligue des champions.

Rod Fanni

Rod Fanni
Crédit photo : Photo courtoisie

Défenseur | Joueur le plus âgé de la MLS l’an passé, il avait ralenti et il a lui aussi décidé de larguer l’équipe après les séries éliminatoires.

Jorge Corrales

Défenseur | Un joueur d’utilité qui a souvent montré les limites de son talent l’an passé.

Shamit Shome

Milieu | Un joueur intelligent et vaillant qui se trouve sur le seuil qui sépare la première division de la seconde. Il sera à sa place en Première ligue canadienne, chez lui, à Edmonton.

Orji Okwonkwo

Milieu | Après une première saison surprenante, il ne semblait tout simplement pas avoir envie d’être là l’an passé, et ses performances l’ont clairement montré.

Maxi Urruti

Attaquant/Milieu | Des poumons et un cœur gros comme ça, mais trop de jeux qui avortent et qui sont sabotés.

Steeven Saba

Milieu | Blessé, il n’a jamais pu se faire valoir.

Jukka Raitala

Défenseur | Un joueur courageux qui avait son utilité, mais qui avait ralenti à son retour d’une blessure.

Arrivées  

Zorhan Bassong

SPO-ZORHAN-BASSONG
Crédit photo : Photo courtoisie

Défenseur | Il est doué et il risque de pousser dans le dos de Mustafa Kizza, ce qui est une bonne chose sur le plan compétitif.

Kamal Miller

Défenseur | Défenseur polyvalent qui est solide avec le ballon au pied, il a une bonne marge de progression et les compétences requises pour relancer de l’arrière comme on aime le faire à Montréal.

Djordje Mihailovic

Milieu | Il n’a que 22 ans, mais est déjà presque un vétéran de la MLS. Il possède un flair offensif indéniable qui rendra ses coéquipiers meilleurs grâce à sa bonne distribution.

Sunusi Ibrahim

Attaquant | Il est jeune, mais il semble apprendre vite. C’est un tank au centre de gravité très bas qui aime foncer tête baissée vers les arrières adverses. Il n’a que 18 ans, son plafond est très élevé.

Kiki Struna

Défenseur | Un ajout nécessaire d’expérience en défense centrale. Il n’est pas particulièrement rapide, mais il est adroit avec le ballon au pied.

Bjørn Johnsen

Attaquant | Il est grand et costaud, ce qui donnera un grand coup de main dans le jeu aérien. C’est un marqueur éprouvé qui pourrait développer une chimie avec Romell Quioto.

Joaquin Torres

Milieu | Il est petit et agile, surtout à un contre un. Bon avec le ballon, il a tendance à couper vers l’axe pour déstabiliser les défenses adverses. Il peut jouer à l’aile droite ou dans l’axe.

Ahmed Hamdi

Milieu | C’est une énigme puisqu’on le connaît peu. Mais on sait qu’il peut évoluer dans l’axe et qu’il est à son aise dans le rôle de relayeur.

Erik Hurtado

CF Montréal
Crédit photo : Photo Martin Chevalier

Attaquant | Il est là pour ajouter de l’expérience à l’attaque, lui qui est puissant et aussi capable de jouer à l’aile. 

Sebastian Breza

Gardien | Québécois qui a crû en Europe, Breza est grand et déterminé. Il aurait besoin de l’être puisqu’il vient logiquement derrière Clément Diop et James Pantemis. Mais il pourra acquérir une expérience nécessaire cette saison, lui qui a été prêté par Bologne.

En prêt  

Karifa Yao 

(Calgary) | Défenseur

Keesean Ferdinand 

(Ottawa) | Défenseur

Tomas Giraldo 

(Edmonton) | Milieu

Jonathan Sirois 

(Winnipeg) | Gardien

Sean Rea

(Winnipeg) | Milieu