LNH

Les joueurs sentent avoir été trahis par la LNH

Publié | Mis à jour

La conférence téléphonique organisée par l’Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey (AJLNH) pour discuter des propositions du circuit est loin de s’être déroulée sans heurt.

D’après l’expert hockey de la chaîne Sportsnet Elliotte Friedman, les membres du syndicat «sont furieux et estiment avoir été trahis» par la LNH. Afin d’améliorer les chances de commencer la prochaine saison le 1er janvier, les deux parties ont fortement intérêt à conclure une entente sur les paramètres financiers et logistiques d’ici la fin du mois.  

Tel que mentionné par Renaud Lavoie, les joueurs avaient accepté de reporter 10 % de leur salaire pour la campagne 2020-2021 (payés trois ans plus tard) et de redonner 20 % de leur rémunération par le biais de la fiducie aux propriétaires. Or, ceux-ci en demandent plus, ce qui ne plaît guère à l’AJLNH.

Selon l’une des deux offres soumises à l’Association, le pourcentage de report de paie serait de 20 % et celui de la remise via la fiducie, de 25 %, pour la saison prochaine. La seconde idée lancée au syndicat prévoit un report de 26 %.

«Pendant l’appel, il y avait des bruits de protestation clairement audibles quand ceci a été présenté. Il y avait de l’émotion et il faut reconnaître que pour les joueurs, le mot "fiducie" [en anglais, "escrow"] est le pire du dictionnaire. Il n’y a rien d’autre qui s’en approche», a commenté un hockeyeur à Sportsnet.

Pendant que la LNH considère la convention collective comme une affaire de partage égal des revenus et que ceux-ci sont en forte baisse en raison de la pandémie, le syndicat ne souhaite pas modifier ce qui a été approuvé il y a quelques mois, entente valide jusqu’à la fin 2025-2026.

«Pourquoi ces propositions sont-elles soumises si tardivement? Nous n’avions pas besoin d’avoir un fusil sur la tempe. Si nous acceptons l’offre, qu’est-ce qui dit que ces problèmes ne surviendront pas de nouveau?», a énuméré Friedman pour expliquer la position des joueurs.

Renaud Lavoie est revenu sur le sujet à l’émission JiC, jeudi. Voyez sa chronique dans la vidéo ci-dessus.