JiC

Quel est le réel potentiel de Montembeault?

Publié | Mis à jour

Au lendemain d’une autre solide performance du gardien Samuel Montembeault dans une victoire des Canadiens, plusieurs se demandent s’il n’est pas temps, pour l’état-major du club, de lui donner davantage de départs au cours des prochaines semaines.

Il n’y a pas photo : depuis quelques matchs, le gardien numéro un par défaut de l’organisation, Jake Allen, toussote un peu. Montembeault, lorsqu’il est envoyé devant la cage, fait généralement bien mieux. La victoire de mercredi contre les Blue Jackets, c’est un peu, beaucoup, grâce à lui.

Le sujet a rebondi à l’émission «JiC», jeudi soir, lorsque l’animateur, Jean-Charles Lajoie, a justement souligné que «Montembeault a tiré les marrons du feu, hier».

Devant lui, le chroniqueur Tony Marinaro n’a pas hésité à rétorquer que Montembeault «mérite plus» et qu’«il est meilleur en ce moment, il n'y a aucun doute là-dessus».

Les raisons de lui donner plus de départs, selon Tony, sont évidentes.

«Montembeault a fait une amélioration de peut-être 50% vis-à-vis de l'année dernière, il est dans la mi-vingtaine et a encore une marge de progression», a-t-il souligné.

D’ailleurs, quel est le potentiel réel du gardien québécois? Peut-il s’établir comme un solide substitut dans la LNH? Peut-il aller encore plus loin et devenir un gardien numéro un au cours des prochaines années?

«Qui peut dire qu'il n'est pas ça, à 26 ans?», a défié Jean-Charles, alors que les deux hommes tentaient de se projeter dans le futur à son sujet.

Voyez l’ensemble de la discussion en vidéo principale.