Canadiens de Montréal

Une séquence très difficile pour Jake Allen

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le Canadien de Montréal ne gagne pas très souvent ces jours-ci, se montrant généreux à l’intérieur de son territoire, et le gardien Jake Allen souhaite voir la tendance s’inverser prochainement.

Avant de visiter les Blue Jackets de Columbus mercredi, le Tricolore a encaissé trois revers à ses quatre derniers affrontements et les performances du Néo-Brunswickois ne sont pas étrangères à ces insuccès. Le vétéran a été incapable d’atteindre un taux d’efficacité de ,900 dans ses quatre plus récentes parties : pour l’ensemble de la campagne, il se situe à ,891 et sa moyenne de buts alloués est de 3,61. Il a flanché quatre fois à chacune de ses trois sorties précédant sa pénible soirée de mardi, au cours de laquelle les Sabres de Buffalo ont fait bouger les cordages à sept reprises contre lui.

Malgré ses ennuis, Allen a obtenu trois gains à ses cinq derniers duels grâce à la collaboration en attaque de ses coéquipiers; deux de ces triomphes, les 12 et 19 novembre face aux Penguins de Pittsburgh et aux Flyers de Philadelphie respectivement, se sont conclus par un pointage de 5 à 4. Il a maintenu un dossier de 6-7-0 jusqu’à maintenant. Le numéro 34 a permis deux buts ou moins dans seulement quatre de ses 13 rencontres.

Même si, à cause de l’absence prolongée de Carey Price, il détient la pôle devant la cage du Canadien, Allen est perçu par plusieurs observateurs comme un gardien numéro 2. En revanche, ses statistiques en carrière son supérieures à celles de la saison 2022-2023. Depuis ses débuts, il a conservé un taux de ,910 et une moyenne de 2,64.

Après l’arrêt à Columbus, où Samuel Montembeault devait logiquement être en action, la troupe de l’entraîneur-chef Martin St-Louis se mesurera aux Blackhawks à Chicago, vendredi après-midi. Parlant de Montembeault, ses chiffres sont intéressants en vertu d’un taux de ,915 et d’une moyenne de 2,83.