Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Félix Séguin

Du dernier rang à la Coupe Stanley

Du dernier rang à la Coupe Stanley

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 13 septembre
Mis à jour 13 septembre

Voir les Canadiens de Montréal finir au dernier rang de la LNH fut une claque au visage pour plusieurs l’an passé.

Mais c’est la route que devait emprunter cette prestigieuse organisation afin de revenir dans le droit chemin pour espérer un jour, peut-être, gagner la Coupe Stanley. 

Et je pense que les amateurs sont prêts à accepter cette période de transition, ou cette phase de reconstruction, si les dirigeants parviennent à bâtir une équipe qui aspira, dans un avenir lointain, aux grands honneurs.

Mais combien de temps devra-t-on attendre ?

Les Oilers d’Edmonton, les Sabres de Buffalo, les Maple Leafs de Toronto et les Panthers de la Floride sont toujours en mode attente. Ils ont fini au dernier rang, mais cette volonté d’amener l’équipe vers la terre promise n’a toujours pas été respectée par ces organisations.

J’ai donc décidé de me pencher sur les équipes qui ont fait l’opposé. C’est-à-dire finir dernier et gagner la Coupe Stanley en l’espace de cinq ans.

Dans les 30 dernières années, j’ai trouvé cinq formations qui ont réalisé l’exploit. L’exemple le plus récent est l’Avalanche du Colorado.

Du dernier rang à la coupe Stanley en cinq ans

C’est impossible de prédire où seront les Canadiens dans cinq ou 10 ans. Notre souhait le plus cher, c’est que les Canadiens imitent l’Avalanche, mais il faut demeurer rationnel et réfléchi.

Il y a énormément de travail qui attend le directeur général Kent Hughes.

Mais selon moi, la clé et les points les plus importants, ce sont le recrutement, le développement et l’encadrement des jeunes joueurs afin de leur permettre de progresser et de s’épanouir à travers cette période de transition.

Parmi les équipes mentionnées dans le tableau plus haut, ce sont les joueurs qui ont grandi au sein de l’organisation qui ont été les acteurs les plus importants dans cette mise en scène qui a eu pour acte final la Coupe Stanley.

L’Avalanche de 2022 l’a fait avec Cale Makar, Nathan MacKinnon et Mikko Rantanen, les Penguins de 2009 avec Sidney Crosby, Evgeni Malkin, Marc-André Fleury et Jordan Staal, les Hurricanes de 2006 avec Eric Staal et Cam Ward, le Lightning de 2004 avec Vincent Lecavalier et Brad Richards et finalement l’Avalanche de 1996 avec Joe Sakic, Peter Forsberg, Adam Foote.

Repêcher. Encadrer. Développer. Gagner.

Crédit photo : AFP