MLB

Charles Leblanc et les Marlins répliquent aux Rangers

Publié | Mis à jour

Le Québécois Charles Leblanc et les Marlins ont échappé le premier duel d’un programme double par la marque de 3 à 2 face aux Rangers du Texas, lundi à Miami, mais ils ont assuré la réplique dans le second duel, triomphant 10 à 6.

Leblanc a d’ailleurs été très efficace dans le second match, lui qui a amorcé et clos une impressionnante poussée de huit points des siens en cinquième manche.

En retard 3 à 1, le Québécois a réduit l’écart à un seul point avec un double. Puis, à sa deuxième présence à la plaque du même tour au bâton, il a de nouveau atteint le deuxième coussin, produisant un autre point, le neuvième des siens.

L’athlète de 26 ans a ainsi complété son match avec deux coups sûrs et autant de points produits, en quatre apparitions à la plaque.

Ce gain a aussi permis à la formation floridienne de mettre un frein à une séquence de trois défaites.

Un premier duel moins joyeux

Leblanc a toutefois été moins efficace dans le premier duel de la journée, lui qui n’a pas été en mesure de placer la balle en lieu sûr en trois présences officielles au bâton, mais il a malgré tout soutiré un but sur balles en huitième manche.

Les Marlins auraient d’ailleurs pu enlever les honneurs des deux duels, mais ont échappé une avance de deux points.

Les Rangers ont inscrit leurs deux premiers points de la rencontre en septième manche, gracieuseté d’un double de Josh Jung et d’un roulant de Sam Huff. Une passe gratuite accordée à Mark Mathias avec les buts remplis lors de l’engagement suivant a fait la différence.

Les deux partants ont accordé deux points et n’ont pas été impliqués dans la décision. Dans le clan victorieux, Glenn Otto a alloué trois coups sûrs et deux buts sur balles en six manches, tandis que Trevor Rogers a donné une frappe de plus en un tiers de manche supplémentaire.

La victoire est allée au dossier de Jonathan Hernandez (2-2) et José Leclerc a signé son cinquième sauvetage de la campagne. Steven Okert (5-3) a permis le point victorieux. 

Charles Leblanc et les Marlins laissent filer la victoire -