RE_2012_04_10T161526Z_01_MIA115_RTRMDNP_3_BASEBALL_MARLINS_MANAGER

Crédit : Photo REUTERS

MLB

Blue Jays : «ils ne sont pas assez bons» - David Samson

Agence QMI

Publié | Mis à jour

David Samson, l’un des architectes du déménagement des Expos de Montréal, ne s’est pas fait de nouveaux amis parmi les amateurs de baseball canadiens, mercredi.

Lors d’un entretien avec le réseau Sportsnet, l’homme de 54 ans s’est permis de critiquer la tenue des Blue Jays de Toronto cette saison.

«Ils ne sont pas assez bons», a-t-il affirmé, lorsqu’il était questionné sur le dossier du club de la Ville Reine contre les équipes qui détiennent une fiche supérieure à ,500.

«C’est ce que tu fais contre les formations en haut de ,500 qui compte, parce que c’est contre elles que tu joueras en octobre.»

«Il reste du temps, a cependant ajouté Samson. Nous ne sommes qu’à la mi-août et il reste encore une quarantaine de parties. Il leur reste des opportunités pour que les Blue Jays atteignent ce qu’ils étaient censés faire.»

Avant l’affrontement de mercredi soir contre les Orioles de Baltimore, les Jays avaient maintenu un dossier de 29-30 contre les équipes qui gagnent plus souvent qu’elles ne perdent. Le club de Toronto détient par ailleurs une fiche globale de 60-50 et occupe le deuxième échelon du classement de la section Est de la Ligue américaine.

Pour revenir à Samson, il anime un balado intitulé «Nothing Personal with David Samson». L’Américain ne travaille plus dans le baseball majeur depuis qu’il a été congédié de son poste de président des Marlins de Miami en 2017.

Samson était devenu l’un des vice-présidents des Expos en 1999, quand son beau-père, Jeffrey Loria, est devenu le propriétaire majoritaire de l’équipe de la Belle Province. Les deux hommes ont ensuite orchestré la vente de «Nos Amours» au baseball majeur pour ensuite mettre la main sur les Marlins.