Crédit : AFP

Hockey

Mondial junior : Jan Mysak mène la charge

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le Championnat du monde de hockey junior a officiellement pris son envol, mardi à Edmonton, avec le duel du groupe A entre la Slovaquie et la Tchéquie, et l’espoir du Canadien de Montréal Jan Mysak a mené ces derniers vers un gain de 5 à 4.

Le joueur de centre de 21 ans, qui devrait disputer la prochaine saison avec le Rocket de Laval, a marqué un but et récolté une mention d’aide dans la victoire, en plus de mener tous les attaquants tchèques avec 21 min 41 s de temps de jeu.

Sa réussite est venue en amorce de troisième vingt, alors que la Slovaquie avait réduit l’écart à un but. Mysak a traversé habilement la défense adverse avant de déjouer Simon Latkoczy d’un tir vif.

Il est rare qu’un gardien se démarque tout en accordant cinq buts, mais ce dernier a fait face à pas moins de 52 lancers. Son vis-à-vis, Jan Bednar, a flanché quatre fois en 29 tirs.

Les Slovaques avaient débuté la rencontre du bon pied en prenant une avance de deux buts, grâce aux réussites de Servac Petrovsky et Matej Kaslik. Les Tchèques ont répliqué avec quatre filets consécutifs, mais en toute fin de duel, Rayen Petrovicky et Kaslik ont créé l’égalité.

Avec moins de deux minutes à faire, Gabriel Szturc a démontré son talent en se moquant d’un défenseur adverse et en soulevant la rondelle au-dessus du gant de Latkoczy, et les Slovaques ont manqué de temps pour répliquer.

Les Finlandais s’éclatent

De son côté, la Finlande a connu une douce entrée en matière en disputant son premier match contre la Lettonie. Ces derniers n’ont jamais été dans le coup et ont plié l’échine 6 à 1.

Les Finlandais ont enfilé l’aiguille deux fois par période et ont décoché 39 tirs vers la cage de Bruno Bruveris. Seul Klavs Veinbergs, en début de troisième période, a déjoué le portier des gagnants, Levi Merilainen.

Joakim Kemell a donné le ton à la rencontre en touchant la cible deux fois au premier engagement. L’espoir des Predators de Nashville s’est aussi fait complice des réussites d’Aatu Raty et Kasper Puutio en fin de rencontre.

Brad Lambert et Roni Hirvonen ont complété la marque dans ce duel du groupe A.