Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

Hockey

Place au spectacle Connor Bedard

Publié | Mis à jour

En décembre dernier, Connor Bedard a amorcé le Championnat du monde de hockey junior (CMJ) à titre de 13e attaquant de l’équipe canadienne. Quelques mois plus tard, il est la pièce centrale de l’offensive de la formation de l’unifolié.

Dimanche à l’entraînement, Bedard occupait l’aile droite du premier trio et évoluait aussi sur la première vague de l’avantage numérique du club de l’entraîneur-chef Dave Cameron.

«Il était déjà important pour notre équipe en décembre et il a maintenant trois mois de hockey de plus derrière la cravate, a indiqué le pilote, dont les propos ont été rapportés par le réseau TSN. Ces mois d’extra sont énormes.»

Avant de percer la formation canadienne cet hiver, Bedard avait amassé 24 points en autant de parties dans l’uniforme des Pats de Régina, dans la Ligue de hockey junior de l’Ouest. À son retour, après que le CMJ a été annulé en raison de la COVID-19, le phénomène a récolté 76 points en 38 rencontres.

Ce ne sont cependant pas ses prouesses offensives qu’à identifier Bedard lorsqu’il a été questionné sur la différence dans son jeu.

«Mon taux de réussites au cercle des mises en jeu a augmenté un petit peu et j’ai l’impression d’être un bien meilleur joueur défensivement», a répondu le jeune homme qui a eu 17 ans le 17 juillet dernier.

«J’apprends des choses à tous mes matchs par rapport à ces deux éléments-là. Je pense m’être amélioré et j’espère que ça paraîtra.»

Les attentes seront hautes à Edmonton pour celui qui est pressenti pour être sélectionné avec le tout premier choix du repêchage 2023 de la Ligue nationale de hockey.

«Je ne sais pas si on doit avoir plus d’attentes le concernant, a cependant dit Cameron. On doit simplement s’attendre à ce qu’il soit Connor Bedard et qu’il joue en fonction de ses forces.»

Bedard et le Canada amorceront le CMJ mercredi avec un duel contre la Lettonie.

Une victoire en guise de préparation

L'équipe canadienne a eu l'occasion de se réchauffer dans le cadre d'un match préparatoire face à la Suède, lundi. Bedard a amassé une mention d'aide dans une victoire de 4 à 3 des siens.

Le but de la victoire a été l'œuvre de l'espoir du Canadien de Montréal Joshua Roy, en début de troisième période. Le jeune attaquant a profité d'une échappée pour déjouer le gardien Calle Clang d'un tir vif.

La Suède a tenté une remontée en fin de rencontre grâce aux réussites de Jonathan Lekkerimaki et William Wallinder, mais a finalement manqué de temps. Theodor Niederbach a aussi trouvé le fond du filet pour les Scandinaves.

Le Québécois Nathan Gaucher a été le premier à noircir la feuille de pointage, puis ses coéquipiers Mason McTavish et Kent Johnson l'ont imité avant la conclusion du premier vingt.

Dylan Garand et Sebastien Cossa se sont partagé la cage de l'unifolié, et ce dernier a connu bien moins de succès que son compatriote en allouant trois buts en 11 tirs. Garand, quant à lui, a été parfait en 15 lancers.