TENNIS-ATP-SUI

Crédit : Photo AFP

Omnium banque Nationale

Matteo Berrettini ne l’avait vraiment pas

Publié | Mis à jour

À la déception de plusieurs, l’Italien Matteo Berrettini a raté ses débuts à l’Omnium Banque Nationale, mardi, au Stade IGA, livrant une contre-performance contre l’Espagnol Pablo Carreno Busta.

Classé au 23e rang mondial, celui-ci a causé une surprise de taille en renversant la 11e tête de série du tournoi en deux manches de 6-3 et 6-2 sur le court Rogers. Finaliste du tournoi de Wimbledon l’an passé, Berrettini n’était pas dans son assiette. Il a ainsi été incapable de s’offrir une seule balle de bris et a conservé un pourcentage d’efficacité de 59 % sur son premier service.

Conscient qu’il aura à se ressaisir s’il souhaite connaître du succès dans les tournois importants qui viendront sous peu, le joueur de 26 ans n’avait pas d’excuses à offrir.

«Ce fut une mauvaise journée au bureau. Je n’ai pas trouvé mes repères et mon jeu. Mon rival a mieux joué que moi et a été solide, tout simplement, a-t-il admis. Tout est à améliorer, mais au moins, c’est bien d’avoir un autre tournoi à l’horaire [celui de Cincinnati la semaine prochaine] d’ici les Internationaux des États-Unis.»

Toutefois, l’ancienne sixième raquette de l’ATP est loin de céder au découragement, surtout que ses plus récentes compétitions ont été passablement fructueuses malgré son absence à Wimbledon reliée à la COVID-19.

«Ça faisait un bout de temps que je n’avais pas joué sur la surface dure après des titres à Stuttgart et Queen’s, puis une finale à Gstaad [en Suisse]. Malheureusement, je ne sentais pas mes jambes aujourd’hui, a-t-il déploré. Cependant, le calendrier demeure condensé et je n’ai pas le temps de penser à cette défaite.»

La météo : oui, mais

À propos des conditions météorologiques plutôt capricieuses, Berrettini ne s’est pas défilé. Qu’il fasse beau ou non, chaud ou froid, le travail reste le même.

«Il faut s’y habituer et composer avec cela. C’est ainsi pour moi et pour mon adversaire», a-t-il dit.

Pour sa part, Carreno Busta affrontera le Danois Holger Rune en deuxième ronde. Ce dernier a défait l’Italien Fabio Fognini en deux manches de 6-3 et 7-5 un peu plus tard en journée.