CF Montréal

CF Montréal: le tonnerre gronde à Columbus

CF Montréal: le tonnerre gronde à Columbus

Patrice Bernier

Publié 04 août
Mis à jour 04 août

Le tonnerre a fait basculer la rencontre entre le CF Montréal et le Crew de Columbus au Lower.com Field. Après plus d’une heure d’arrêt, la reprise s’est avérée fructueuse pour les hommes de Wilfried Nancy, qui se sont finalement imposés par le pointage de 2-1, mercredi. 

Pourtant, après 60 minutes de jeu, l’issue de la rencontre ne semblait pas tourner à la faveur des Montréalais pour même aller chercher un point. Mais cette équipe est en mission et a trouvé une autre façon d’obtenir des points. 

Le CF Montréal est une équipe résiliente. La preuve est qu’elle a accordé le premier but dans 10 de ses 12 matchs en MLS à l'extérieur, conservant une fiche de 4-2-4, bonne pour 14 points. Lors de la saison 2021, les Montréalais n'avaient concédé l'avance qu'à sept reprises à l'extérieur pour un maigre point récolté. L’équipe est d’ailleurs au premier rang dans la ligue pour le nombre de points récupérés. Encore une fois, une belle façon d’honorer Jason Di Tullio et sa grinta

Au début du mois de juillet, le CF Montréal avait encaissé deux revers consécutifs qui indiquaient peut-être qu’une période sombre était à venir. Mais l’équipe a répondu avec une séquence de quatre matchs sans défaite, dont trois victoires. Elle est en troisième position au classement de l’Association de l’Est, grâce à 39 points, neuf points de plus que le Crew, sixième, et 10 points d’avance sur Charlotte FC, septième. Tout est très positif en ce moment. 

Encore la défense 

Encore une fois, qui est venu à la rescousse du CF Montréal? La défense! Et ce n’est pas la première fois! On se rappellera Rudy Camacho qui a inscrit le but égalisateur contre les Red Bulls de New York, Kamal Miller qui avait fait bouger les cordages en plus d’être complice d’un but contre Atlanta United, Alistair Johnston qui a marqué d’une bonne frappe croisée pour consolider l’avance contre Charlotte FC. On peut ajouter Mathieu Choinière, Zachary Brault-Guillard et Lassi Lappalainen à liste des défenseurs-buteurs. 

Cette fois, ce fut au tour de Joel Waterman. Et l’histoire de Waterman n’a pas toujours été très rose. Il est arrivé en 2020 en provenance de la CPL et était plutôt inconnu. Sa progression et son évolution ont été tel qu’il a migré d’un poste de milieu de terrain défensif avant d'atteindre les rangs professionnels à un défenseur de confiance dans le XI partant de Wilfried Nancy. 

Par le passé Waterman était souvent rayé de la feuille de match en 2020, les minutes étaient poussives en début 2021, il avait une prise de décision lente et perdait souvent des duels à un contre un. Mais le Waterman 2.0 de 2022 est tout autre si bien que son entraîneur n’hésite pas à l’insérer en tant que défenseur central axial dans une défensive à trois. Note: Il a terminé la rencontre au centre et Camacho à gauche dans la fin de match.

Voici certains signes de sa maturité et confiance. Face au Crew, à la 74e minute, il n’hésite pas à feinter un adversaire pour se sortir du pétrin, sous pression, alors que d’utiliser le gardien de but aurait été plus facile. À la 90e + 1 minute, il s’impose devant Cucho Hernandez dans un duel un contre un et gagne la faute par la suite. Puis à la 90e + 4 minute, il devient le buteur décisif. 

Le retour de Breza 

Un autre joueur qui est sorti de l’ombre a été le gardien Sebastian Breza. On ne l’attendait pas dans l’effectif en tant que partant, mais Wilfried Nancy y est allé avec la fraîcheur avec sept nouveaux visages dans son XI de départ. Breza a effectué des arrêts-clés qui ont permis, au final, au CF Montréal de l’emporter. Il faut lui donner crédit, notamment en raison d’arrêts opportuns devant Hernandez. 

Est-ce qu’il sera de retour, samedi? Ça reste à voir. Nous critiquions, il n'y a pas si longtemps sur l'apport des gardiens, mais les deux portiers se sont levés au grand jour dans les derniers rendez-vous.

Et pour terminer, si je suis John Herdman, je songerais sérieusement à Waterman pour lui donner une invitation à rejoindre l’équipe nationale canadienne pour les matchs amicaux contre le Qatar et l'Uruguay en septembre. Je crois qu’il est un défenseur axial qui mériterait d’avoir une opportunité de se mesurer sur la scène internationale et peut-être s'insérer dans la liste des 26 pour la prochaine Coupe du monde.