JiC

«C'est l'un des pires moments de ma vie»

Publié | Mis à jour

Louis Domingue a connu des jours meilleurs.

En entrevue avec Jean-Charles Lajoie, lundi, le gardien de but est revenu sur le but vainqueur qu'il a accordé à Chris Kreider lors du sixième match de la série opposant Pittsburgh à New York.   

«C'est l'un des pires moments de ma vie. Je vais être franc, je me sentais petit dans mes ''shorts''. Ce que je me souviens, c'est qu'il y avait beaucoup de trafic devant le filet. J'ai vu la rondelle à la dernière seconde. Quand j'ai voulu l'attaquer, elle a frappé mon bloqueur et je ne sais pas ce qui s'est passé par après, mais elle s'est retrouvée dans le but.» 

But Kreider -

Le Québécois a toutefois ajouté avoir apprécié le support des joueurs des Penguins dans cette épreuve.

«J'étais sous le choc parce que, honnêtement, je me sentais bien. C'était un match dans lequel je m'étais battu vraiment solidement pour donner une chance à mon équipe de se rendre en prolongation. Je me sentais comme si j'avais laissé tomber mes coéquipiers, mais il n'y en n'a aucun dans la chambre qui m'a fait sentir comme ça.»

Malgré tout, l'ancien des Remparts de Québec pourra conserver un bon souvenir de son expérience en séries éliminatoires.

«Je n'ai pas vraiment eu le temps de le digérer ou de l'évaluer encore. Je vais me donner du temps pour ça, c'était néanmoins une belle période de hockey pour moi. Pouvoir performer dans le hockey des séries, maintenant que j'ai joué, je peux dire que c'est quelque chose que ça prend pour devenir un joueur de la LNH. C'était vraiment exceptionnel.»

Domingue espère maintenant se dénicher un poste à temps plein dans le circuit Bettman en prévision de la prochaine saison.

«C'est certain que je vais jouer l'an prochain. Je ne sais pas où et je ne sais pas pour qui. J'ose espérer que j'ai pu faire ouvrir les yeux de certaines équipes, ne serait-ce que ceux des Penguins.»

Voyez l'entrevue dans la vidéo ci-dessus.