LNH

Mike Bossy, dans une classe à part

Mike Bossy, dans une classe à part

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 15 avril
Mis à jour 15 avril

Pour plusieurs, Mike Bossy était l’un des meilleurs marqueurs dans l’histoire de la LNH. Pour moi, il a certainement été l’une des meilleures personnes que j’ai rencontrées.

J’aimais échanger avec lui. Il me parlait souvent de ses petits-enfants et je partageais avec lui mes histoires avec mes trois enfants.   

Ci-dessus, Félix Séguin commente avec émotion l'impact que Mike Bossy a eu sur sa personne.

Toujours souriant, il avait toujours une bonne histoire à raconter.

C’était tellement agréable de le côtoyer.

Je tiens à offrir mes condoléances les plus sincères à sa famille.

Devant Lemieux et Gretzky  

La carrière de Mike Bossy est légendaire.

En 1981, il est devenu le deuxième joueur de l’histoire après Maurice Richard a marqué 50 buts à ses 50 premiers matchs.

Mike Bossy est aussi le seul joueur de la LNH à avoir connu neuf saisons de suite de 50 buts. 

On ne reverra jamais cela. Gretzky a marqué 50 buts neuf fois au cours de sa carrière, mais ce n’était pas de façon consécutive.

Et finalement, il est le joueur qui a conservé la meilleure moyenne de but par match. Il les devance tous, même Mario Lemieux et Wayne Gretzky.

Moyenne de buts par match  

MINIMUM 400 MATCHS

1-Mike Bossy : 0,76

2-Mario Lemieux : 0,75

3-Auston Matthews : 0,64

4-Pavel Bure : 0,62

5-Alexander Ovechkin : 0,61

6-Wayne Gretzky: 0,60

La carrière de Mike Bossy se sera limitée à 10 saisons en raison d’une blessure au dos. Imaginer, à sa dernière saison, il a quand même marqué 38 buts avec le dos barré.

Quatre Coupes Stanley, le trophée Calder, un trophée Conn-Smythe et trois trophées Lady-Byng.

Un total de 573 buts en 752 matchs. N’eut été de sa blessure au dos qui a mis fin à sa carrière, Mike Bossy aurait pu repousser les limites du possible.

J’aime penser que si Mike avait joué au moins 1200 ou 1300 matchs, c’est lui qui aurait le record pour le plus de buts en carrière dans la LNH.

Bref, Mike Bossy fut un joueur exceptionnel, mais encore un meilleur être humain.