Crédit : Photo AFP

MLB

La séquence des Blue Jays s’arrête à huit

Publié | Mis à jour

Ayant balayé les Yankees de New York dans une importante série de quatre matchs plus tôt cette semaine, les Blue Jays de Toronto ont connu un certain relâchement, vendredi soir, s’inclinant 6 à 3 face aux piètres Orioles, à Baltimore.

Les Jays, qui visaient une neuvième victoire consécutive, misaient pourtant sur le partant Robbie Ray, élu joueur de la dernière semaine dans la Ligue américaine, pour cette rencontre. Ray a cédé trois points en seulement quatre manches et un tiers de travail. Il a néanmoins réussi huit retraits au bâton.

C’est surtout l’attaque de la formation torontoise qui s’est montrée plutôt discrète en début de rencontre. Vladimir Guerrero fils a d’ailleurs été limité à un coup sûr en cinq présences au bâton dans ce match.

Bo Bichette a minimalement produit le premier point de l’équipe, en cinquième manche, frappant alors un simple pour pousser son coéquipier Marcus Semien au marbre. Les Blue Jays ont ajouté deux autres points à leur tour au bâton suivant, Semien ayant notamment frappé son 36e double de la saison durant cette poussée.

Ayant pris les devants 3 à 0 dès la manche initale, la formation de Baltimore a porté un dur coup aux Jays en marquant trois autres fois, en fin de septième manche. Après certaines séquences difficiles pour la défensive, Anthony Santander en a profité pour claquer une longue balle de trois points contre le releveur Julian Merryweather (0-1), qui a été crédité de la défaite.

Les Blue Jays tenteront de retrouver le chemin de la victoire, samedi, alors qu’ils doivent disputer un programme double à Baltimore.

Victoire pour les Giants

Parmi les autres matchs, les Giants de San Francisco (91-50) ont fait un pas de plus vers le titre de la section Ouest de la Nationale avec une victoire de 6 à 1 contre les Cubs, vendredi, à Chicago.

Evan Longoria et Brandon Belt ont chacun frappé un circuit de deux points, en septième manche, pour aider San Francisco à l’emporter.