Canadiens de Montréal

Kotkaniemi: «une erreur de gestion»

Publié | Mis à jour

Les choix au repêchage des Canadiens sont souvent critiqués par les partisans. 

Ils ne sont cependant pas seuls. L’analyste de TVA Sports Yvon Pedneault remet lui aussi en question certaines sélections du directeur général Marc Bergevin, dont celle de Jesperi Kotkaniemi. 

«La philosophie de recruter des joueurs répondant à des besoins urgents n’a pas bien servi Bergevin et son groupe», écrit-il dans sa chronique de vendredi dans Le Journal de Montréal

Il cite notamment en exemple Michael McCarron, choisi au 25e rang en 2013. 

«McCarron était un joueur de centre format géant tant convoité. Il répondait aux critères de sélection. Immédiatement après sa sélection, les Ducks d’Anaheim ont fait l’acquisition de Shea Theodore, un défenseur. Brett Pesce était également disponible.

«En 2015, Bergevin et Trevor Timmins ont opté pour un défenseur, poursuit Pedneault. Il fallait absolument préparer une relève de premier plan pour la brigade défensive. Le Canadien a jeté son dévolu sur Noah Juulsen... alors qu’Anthony Beauvillier, qui jouait dans la cour du Canadien, et, oui oui, Sebastian Aho, attendaient d’être sélectionnés.» 

Le meilleur, point final

Selon lui, la même erreur s’est produite en 2018 avec le choix de «KK» au troisième rang au total. 

«Le dossier Kotkaniemi remet en question la sélection du Canadien. Comme je le précisais, on a choisi en fonction des besoins immédiats de l’organisation et non en fonction de la philosophie qu’on devrait toujours sélectionner le meilleur patineur disponible, peu importe sa position.»

Comme plusieurs amateurs, Pedneault aurait préféré Brady Tkachuk à Kotkaniemi. 

«Tkachuk n’a pas tardé à faire sa marque avec les Sénateurs.

Aurait-il connu un tel début de carrière avec le Canadien? On peut croire que oui. Pourquoi en aurait-il été autrement? Parce que le Canadien ne développe pas très bien ses jeunes joueurs?

«Le départ de Kotkaniemi se traduit pour l’instant par une erreur de gestion. On voulait un centre, mais on a oublié qui était le meilleur joueur au moment de repêcher.»