Quebec

Crédit : Photo Stevens Leblanc

LHJMQ

Viljami Marjala est prêt pour une «grosse saison»

Publié | Mis à jour

L’attaquant finlandais des Remparts de Québec Viljami Marjala est finalement débarqué dans la Vieille Capitale mardi soir. Après une première année d’adaptation, celui qui a été sélectionné en cinquième ronde par les Sabres de Buffalo lors du dernier repêchage assure être prêt à atteindre un autre niveau dans son jeu.

L’attaquant européen retrouvera Nathan Gaucher et James Malatesta en début de saison, deux joueurs avec qui il avait connu du succès l’an dernier.

«Je m’attends à connaître une grosse saison, a-t-il mentionné mercredi. Je me sens plus confortable et tout ce qui était nouveau pour moi l’an dernier, dont la grosseur de la patinoire, ne l’est plus. J’aimerais marquer plus de buts cette saison tout en étant un meilleur joueur dans les deux sens de la glace.»

L’entraîneur-chef Patrick Roy n’a pas été surpris d’entendre que Marjala avait de grandes attentes envers lui-même puisqu’il s’attend aussi à voir son talentueux ailier continuer à progresser.

«L’an dernier, ç’a été compliqué surtout au début. Son entrée au pays a été retardée et il y a eu une adaptation à faire dans son cas. Je pense qu’il n’est plus dans l’inconnu et il sait à quoi s’attendre. Il connaît la ligue et a vécu ce que c’est qu’une journée dans la LHJMQ en jouant avec les Remparts.

«Je suis content qu’il ait été repêché. C’est un peu l’objectif qu’on visait. C’est un jeune avec une très bonne vision et il a bien contribué avec nous l’an dernier. Cette année, on va vouloir l’aider à poursuivre sa progression en l’aidant à atteindre ses objectifs.»

CHANCES DE MARQUER

Roy apporte toutefois un bémol face aux objectifs personnels de son attaquant.

«J’ai toujours un peu peur quand j’entends qu’un joueur veut marquer plus de buts parce que ça ne va pas toujours comme tu veux. Ce qu’on veut, c’est créer des chances de marquer. Si tu crées des chances, les buts vont venir. Leur trio, ce sera leur défi. Ils devront bien jouer sur 200 pieds, se créer des chances match après match et jouer avec constance. S’ils atteignent ces objectifs, je m’attends à une bonne saison de leur part.»

SURPRIS PAR LES SABRES

Marjala ne restera pas longtemps à Québec puisqu’il partira dès la semaine prochaine en direction de Buffalo où il prendra part à son tout premier camp professionnel. D’ailleurs, il a été surpris lorsque les Sabres ont prononcé son nom avec le 159e choix au total.

«J’avais eu quelques rencontres avec eux, mais je ne m’attendais pas à ce qu’ils me repêchent», explique-t-il.

Surpris, certes, mais certainement pas déçu. Les Sabres sont au beau milieu d’un processus de reconstruction qui permettra plus que jamais aux jeunes de l’organisation de se tailler une place avec le grand club.

«C’est assurément un avantage pour moi. Je dois maintenant leur démontrer mes habiletés et ce dont je suis capable.»

VSEVOLOD KOMAROV A ÉTÉ VACCINÉ... EN SERBIE

Si Viljami Marjala a officiellement mis les pieds à Québec mardi soir, les Remparts sont toujours en attente d’un dénouement dans le dossier de leur autre joueur européen, le défenseur russe Vsevolod Komarov.

Les Diables rouges avaient rempli leur demande de visa à l’ambassade canadienne de Moscou le 15 juillet dernier et avaient alors été informés que les délais d’attente pouvaient aller jusqu’à 45 jours.

En date de mercredi, 55 jours se sont écoulés depuis la demande, mais c’est toujours silence radio.

Chose certaine, le défenseur n’attend que le feu vert pour prendre l’avion en direction de l’aéroport Jean-Lesage. Afin de se plier aux exigences de la LHJMQ, d’ailleurs, il a dû faire deux voyages en Serbie afin de recevoir sa double dose du vaccin Pfizer.

Rappelons que le vaccin Spoutnik V, conçu en Russie, est le seul à être distribué dans ce pays, mais ne fait pas partie des quatre qui sont reconnus par le gouvernement du Canada.

«La demande est faite depuis longtemps et j’ai confiance que ça va débloquer», disait Patrick Roy mercredi, incapable toutefois de confirmer si son défenseur russe serait du premier match de la saison, le 1er octobre.

Komarov, un défenseur droitier de 6 pi 1 po et 176 lb, avait été le premier et seul choix des Remparts au dernier encan européen de la Ligue canadienne de hockey (LCH), 29e au total.

PLUSIEURS DÉPARTS

Parlant de joueurs qui manquent à l’appel, disons que les Remparts en compteront plusieurs au cours des prochaines semaines.

L’attaquant Théo Rochette est parti mercredi en direction de Toronto, où il est invité au camp des Maple Leafs, devenant ainsi le premier d’une longue lignée de représentants des Diables rouges à partir au cours des prochains jours.

En plus de Rochette et de Marjala (Buffalo), Evan Nause (Floride), Louis Crevier (Chicago), Nicolas Savoie (Colorado), Zachary Bolduc (St. Louis) et James Malatesta (Columbus) quitteront la province eux aussi prochainement.

Les Remparts posséderont donc un total de 16 joueurs pour leur prochain match préparatoire, le 17 septembre contre les Saguenéens à Chicoutimi, soit neuf attaquants, cinq défenseurs et deux gardiens de but.