Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

Tyler Seguin est presque de retour à la normale

Publié | Mis à jour

Les Stars de Dallas peuvent se réjouir à l’idée que leur attaquant Tyler Seguin semble revenu à une forme physique satisfaisante après avoir dû se remettre des blessures plus tôt dans l’année.

Opéré à la hanche au début novembre 2020, l’ancien des Bruins de Boston s’est soumis à plusieurs mois de convalescence avant de renouer avec l’action tard dans la dernière campagne. Il a en fait joué trois matchs, le temps de récolter deux buts, avant de tomber en vacances forcées en raison de la non-qualification de son équipe aux séries éliminatoires. 

Le hockeyeur a donc consacré les dernières semaines à sa préparation, qu’il a peaufinée davantage, et se dit prêt à faire face à la musique.

«Je peux dire avec confiance que je peux effectuer 98 % des choses prévues en gymnase, ce qui est formidable, a-t-il déclaré au site The Athletic, mardi, tel que rapporté par NHL.com. Ça ma pris une longue période pour en arriver là. Il y a certains trucs, comme le sprint, qui ont été un peu plus compliqués, mais sur la glace, je sens être pas mal de retour à la normale.»

La COVID-19 

Par ailleurs, Seguin a admis avoir combattu la COVID-19 dans les récentes semaines, et ce, même s’il est doublement vacciné. Il a ainsi été contraint de prendre environ 14 jours de pause, restant au lit plus souvent qu’autrement, avant de revenir sur la patinoire il y a une semaine. Le joueur d’avant dit encore essayer de retrouver le sens de l’odorat et avoir éprouvé des ennuis avec ses poumons, notamment.

Toutefois, il est en progression et son enthousiasme en prévision du premier match des siens, qui aura lieu le 14 octobre face aux Rangers de New York, est réel.

«Peu importe, c’est dur de ne pas avoir un sourire sur le visage quand je peux être sur la glace et compétitionner», a indiqué Seguin, qui poursuit son entraînement sur patins avec des coéquipiers.

«C’est plaisant, j’essaie de trouver le juste équilibre entre le simple fait d’être heureux de jouer avec les gars et l’importance de me concentrer et me soucier des détails, a-t-il aussi affirmé. Côtoyer les gars et être à nouveau un athlète normal, un coéquipier de tous ceux-ci, c’est ce qui me manquait le plus.»

Voilà de bonnes nouvelles pour Dallas, qui a souffert de son absence et de celle d’Alexander Radulov en 2020-2021. Les Stars ont été peu brillants en offensive, inscrivant en moyenne 2,79 buts par rencontre.