Canadiens de Montréal

Kotkaniemi: le propriétaire des Hurricanes réagit

Publié | Mis à jour

Le propriétaire des Hurricanes de la Caroline, Tom Dundon, a assuré mardi que la décision d’aller pêcher Jesperi Kotkaniemi chez le Canadien de Montréal est purement reliée au hockey.

Les gestionnaires ont une équipe à gérer et une formation à mettre sur la glace. Après une saison morte où la formation évoluant à Raleigh a perdu Dougie Hamilton et Alex Nedjelkovic, elle se devait de trouver de la fraîcheur.

«Nous devons considérer toutes sortes de choses à tout moment et on ne sait jamais lesquelles de celles-ci se réaliseront, a expliqué Dundon, au réseau Sportsnet. La manière dont l’été s’est déroulé pour nous n’a pas été idéale et nous en sommes arrivés à un point où nous avions beaucoup d’espace sous le plafond salarial.»

«L’idée de ne pas utiliser l’argent dont nous disposons est plutôt frustrante, on ne veut pas gaspiller cet actif, a-t-il poursuivi. C’est pourquoi nous avons regardé nos options et nous en sommes venus à cette décision.»

Donc, l’idée que ce soit en effet une revanche à cause de l’offre hostile déposée envers Sebastian Aho à l’été 2019 ne serait que simple coïncidence.

«L’idée que nous avons fait ça comme revanche est ridicule. Nous voulons gagner et nous avons fait un changement qui nous aidera à y parvenir. Sa cote [à Kotkaniemi] est un peu en baisse vu sa fin de saison, mais notre personnel de recrutement croit fortement que ce joueur a un bon futur devant de lui.»

Dans tout ça, Dundon soutient que toutes les flèches décochées vers l’organisation montréalaise sur les réseaux sociaux dernièrement n’étaient qu’une manière de faire mousser la popularité de son équipe.

«Nous sommes dans le domaine du divertissement et nous n’aurions pas de ligue si les partisans n’avaient pas de plaisir. Notre philosophie d’organisation à ce sujet est qu’on doit pouvoir tirer le maximum de plaisir et d’attention possible dans cette situation.»