HKN-HKO-SPO-ST-LOUIS-BLUES-V-ARIZONA-COYOTES

Crédit : AFP

LNH

«Ça m’a permis d’apprendre sur moi-même»

Publié | Mis à jour

Colton Parayko a connu une saison en dents de scie, l’an dernier, notamment à cause des blessures, mais l’arrière assure être maintenant dans une forme resplendissante.

Si tel est le cas, il s’agit d’une excellente nouvelle pour les Blues de St. Louis, qui ont connu une saison en deçà des attentes en 2020-2021, se faisant éliminer en quatre parties par l’Avalanche du Colorado au premier tour des séries éliminatoires.

Le défenseur de 6 pi et 6 po a été aux prises avec des problèmes de dos l’ayant limité à 32 matchs lors de la dernière campagne. Cette année, il entend entamer le calendrier du bon pied et garder sa santé intacte. Il vient d’ailleurs de signer une prolongation de contrat de huit ans qui lui rapportera 52 millions $.

«C’est excitant, a dit Parayko, jeudi dernier au quotidien "St. Louis Post-Dispatch". J’ai hâte que la saison commence. Évidemment, la dernière a été un peu plus difficile pour moi, personnellement. Je n’avais jamais eu beaucoup de soucis avec les blessures auparavant. Ça m’a permis d’apprendre sur moi-même, sur mon corps, car je n’avais jamais été écarté de mes coéquipiers en raison de blessures. Dans ce sens, j’ai été chanceux. Je suis content d’être de retour à la normale et prêt, tout en ayant hâte de jouer des saisons en santé.»

Pour ce faire, celui qui doit depuis un an chausser les souliers d’Alex Pietrangelo à titre de leader défensif de l’équipe n’a pas eu recours à une opération, mais plutôt à des exercices de renforcement et bien du repos.

«Principalement du repos, a décrit Parayko au sujet de son plan de remise en forme estival. Il s’agit de travailler les muscles autour [de l’endroit touché] pour venir en appui. Ce fut un bon été. Le repos a été excellent et mon dos se sent mieux qu’il ne l’a jamais été.»

Aller de l’avant

Parayko a démontré à maintes reprises qu’il représente un joueur extrêmement fiable en défensive, notamment lors de la conquête de la coupe Stanley par les Blues en 2019. Il veut cependant se faire remarquer dans toutes les facettes de son jeu.

«Je veux être un joueur dynamique, a déclaré Parayko. Je veux aider l’équipe dans toutes les situations, que ce soit les unités spéciales, l’avantage ou le désavantage numérique ou à cinq contre cinq. Je veux être efficace dans mon territoire et procurer un peu d’offensive, ce serait énorme. J’aime notre groupe.»

Il veut aussi s’impliquer davantage offensivement, lui qui possède un tir puissant et qui a récolté 171 points, dont 41 filets, en 418 matchs dans la Ligue nationale de hockey.

«Je vais lancer et continuer à lancer, a-t-il poursuivi. Je vais m’assurer de placer les rondelles à de bons endroits pour tout le monde et la diriger au filet. J’espère ainsi pouvoir créer plus d’offensive pour notre équipe. Je veux évidemment continuer à m’améliorer en défensive, mais si je peux ajouter une touche d’attaque, ce serait bien.»