Crédit : AFP

LNH

Cinq autres candidats à des offres hostiles

Publié | Mis à jour

Avec le cas Jesperi Kotkaniemi désormais réglé, le Canadien de Montréal ayant choisi samedi de ne pas égaler l’offre hostile soumise par les Hurricanes de la Caroline, d’autres joueurs de renom pourraient être tentés d’imiter le Finlandais en se laissant tenter par une proposition du genre.

Tel que l’a rappelé le site NHL.com, de jeunes hockeyeurs profitent de l’autonomie partielle au moment où les camps d’entraînement approchent à grands pas. Les équipes concernées ont d’ailleurs pris des notes et ne tiennent sûrement pas à se retrouver dans un dilemme semblable à celui du directeur général du Tricolore, Marc Bergevin. 

Voici les principaux joueurs toujours en quête d’un contrat qui sont susceptibles de recevoir une offre hostile.

- Elias Pettersson 

Chez les Canucks de Vancouver, le DG Jim Benning a tenté de se faire rassurant dans les récentes semaines en disant être nullement inquiet pour la suite du dossier Elias Pettersson. Celui-ci a complété son pacte d’entrée et tient toutefois à gagner, tout en étant rémunéré à sa juste valeur. 

Le patineur de 22 ans est certes talentueux, mais les blessures tendent à le freiner : la saison passée un problème au poignet l’a tenu à l’écart pour les 30 dernière parties.

- Brady Tkachuk 

Le nom de l’Américain de 21 ans est régulièrement évoqué par certains partisans du Canadien qui auraient aimé voir Montréal le sélectionner au repêchage 2018 au lieu de Kotkaniemi. 

L’occasion serait-elle idéale pour réparer ce que plusieurs considèrent une erreur? Pas du tout, aux yeux du DG des Sénateurs d’Ottawa, Pierre Dorion, qui a dit que les dernières discussions avec Brady Tkachuk avaient été productives.

- Rasmus Dahlin 

Les Sabres de Buffalo n’ont pas seulement le panier de crabes de leur capitaine Jack Eichel sur leur table. Il y a aussi Rasmus Dahlin, premier joueur appelé à l’encan amateur de 2018, qui continue de patienter. 

La bonne nouvelle pour les amateurs du club, c’est que le DG Kevyn Adams a été actif la semaine passée en faisant signer des contrats à Casey Mitteldstadt et Henri Jokiharju. Aussi, l’organisation peut difficilement se passer d’un de ses patineurs les plus talentueux.

- Nolan Patrick 

Acquis durant la saison morte par les Golden Knights de Vegas, Nolan Patrick a joué 52 matchs en 2020-2021 après avoir manqué toute la campagne précédente à cause de migraines. 

Sauf que le Manitobain s’est contenté de neuf points et d’un différentiel de -30. Les Flyers de Philadelphie ont ainsi lancé la serviette dans le cas de ce deuxième choix au total du repêchage 2017.

- Kailer Yamamoto 

Ayant reçu une offre qualificative des Oilers d’Edmonton le 25 juillet, Kailer Yamamoto a régressé en attaque la saison dernière, durant laquelle il a obtenu 21 points en 52 sorties; il en avait amassé 26 en 27 rencontres lors du calendrier précédent. 

Son nom a fait l’objet de rumeurs de transaction et le contrat signé par Joel Fababee avec les Flyers – 30 millions $ pour six ans – complique la tâche du DG Ken Holland, puisque la partie opposée a un bon comparatif pour dominer le jeu des négociations.