Crédit : Photo AFP

MLB

Les Blue Jays plient, mais ne cèdent pas

Publié | Mis à jour

Les Blue Jays s’en sont donné à cœur joie contre les Athletics d’Oakland, frappant quatre circuits dans un gain de 10 à 8, samedi à Toronto, pour signer une troisième victoire de suite et poursuivre sa quête d’une place en séries éliminatoires.

La seule équipe canadienne du baseball majeur a rapidement affiché ses couleurs. Lourdes Gurriel fils a en effet ouvert la marque avec une claque en solo en deuxième manche. Il s’agissait de sa 16e de la saison.

Danny Jansen a lui aussi offert une offrande aux spectateurs en troisième pour ajouter un point au tableau lors de l’engagement suivant, puis Breyvic Valera en a ajouté deux avec son premier circuit de la campagne en troisième. Teoscar Hernandez a finalement donné un dur coup aux espoirs des A’s avec une longue balle bonne pour trois points.

«C’est spécial, c’est incroyable, a dit le lanceur partant José Berrios, sur le site de la MLB. C’est bien de voir nos joueurs éprouver du plaisir et de la faire ainsi; on sait qu’ils peuvent frapper. C’est ce qu’ils ont fait vendredi et samedi. Quand une telle offensive survient, ça aide nos lanceurs à jouer avec confiance. On est une équipe, on joue ensemble.»

Les Blue Jays ont toutefois eu bien du mal à mettre le point final. Leurs adversaires ont ainsi rendu la fin de la rencontre intéressante en marquant cinq points en neuvième manche. Mais ça n’a pas été suffisant.

Vladimir Guerrero n’a pas expédié de balle dans les gradins, mais il a malgré tout prolongé à 12 parties sa séquence avec au moins une frappe en lieu sûr. Au total, les favoris locaux ont cogné 15 coups sûrs.

Gurriel fils a finalement terminé le match avec quatre points produits, tout comme Mark Canha dans une cause perdante.

«Il rend assurément notre formation meilleure, c’est un fait, a indiqué le gérant de l’équipe Charlie Montoyo à propos de Gurriel fils. Il est actuellement en feu et il est plaisant à regarder. Ce fut un gros double pour nous, surtout en considérant la fin de la rencontre.»

Berrios (10-7) a amorcé la partie sur la butte pour les Jays. Il a concédé les trois points de l’équipe californienne en vertu de quatre frappes en lieu sûr. Il a également retiré sept frappeurs sur des prises.

Dans l’autre clan, Paul Blackburn (0-2) a connu une sortie plus difficile, allouant quatre points et neuf coups sûrs en seulement trois manches et deux tiers. Jake Diekman et Lou Trivino ont pour leur part donné trois points chacun.