Crédit : Photo AFP

MLB

Les Blue Jays ouvrent la machine à temps

Publié | Mis à jour

Le sentiment d’urgence s’est fait ressentir au sein des Blue Jays de Toronto, vendredi au Rogers Centre, eux qui ont inscrit neuf points à leurs deux derniers tours au bâton pour l’emporter 11 à 10 contre les Athletics d’Oakland.

En retard par la marque de 8 à 2 avec deux manches à jouer, l’équipe locale a ouvert la machine.  

Malgré le fait qu’il y avait un seul homme sur les coussins après les deux premiers retraits, les Blue Jays n’ont jamais abdiqué. Vladimir Guerrero fils a produit le premier point d’une poussée de six, à l’aide d’un simple. Bo Bichette a ensuite été atteint par un lancer, alors qu’il était à la plaque, et Teoscar Hernandez s’est vu octroyer un but sur balles, pour remplir les sentiers. 

Alejandro Kirk a produit un point en se voyant lui aussi offrir un but sur balles, mais c’est Lourdes Gurriel fils qui a mis un point d’honneur à cette poussée en frappant un grand chelem. 

Les visiteurs ont été en mesure de se redonner une avance de deux points à leur neuvième tentative au bâton, mais Marcus Semien a mis fin au débat en expulsant la balle à l’extérieur des limites du terrain, alors que George Springer et Breyvic Valera étaient sur les sentiers, en fin de neuvième manche. 

Hernandez avait pour sa part produti les deux points des siens, plus tôt dans la rencontre. 

Au monticule, c’est finalement Jordan Romano (7-1) qui s’est vu attrivuer la victoire, même s’il n’a lancé que durant la dernière manche, permettant deux points aux A’s. 

De son côté, le partant des favoris de la foule, Alek Manoah, a connu une sortie difficile, accordant six points sur cinq coups sûrs et trois buts sur balles, en seulement cinq manches de travail. 

Pour les visiteurs, Sean Manaea a réalisé du bon travail. En sept manches sur la butte, il a seulement permis deux points, mais il a surtout fait mordre la poussière à neuf joueurs des Blue Jays. 

Sa relève a toutefois bousillé sa prestation. Sergio Romo (1-1) a finalement hérité de la défaite. 

Les Yankees battent les Orioles en temps supplémentaire  

Deux manches supplémentaires ont été nécessaires pour que les Yankees enlèvent les honneurs de leur match contre les Orioles de Baltimore, au Yankee Stadium. 

Un simple de Giancarlo Stanton a permis à Aaron Judge de compléter son tour de sentier et ainsi mettre fin au débat. Stanton a également étiré le bras tôt dans la rencontre pour terminer celle-ci avec deux points produits, un sommet dans le duel avec son collègue DJ LeMahieu. 

Trey Mancini et Jorge Mateo ont frappé des coups de circuit pour les Orioles et Ryan Mountcastle a permis le point des siens qui a force l’ajout de manches. 

Clay Holmes (6-2) a pu inscrire la victoire à sa fiche au monticule. Il a participé à une manche, a accordé un coup sûr et a retiré autant de joueur sur des prises. 

Les Red Sox ont le dessus à Cleveland 

Au Fenway Park, les Red Sox de Boston l’ont emporté par la marque de 8 à 5 contre les Indians de Cleveland. 

Les sept premiers points du match sont survenus avec des longues balles frappées au travers des sept premiers tours au bâton. 

Kylw Schwarber a ensuite cogné un double bon pour deux traversées de marbre en fin de septième avant que Hunter Renfroe expulse une balle sous d’autres cieux pour procurer aux «Sox» une manche très faste de cinq points. 

Sur la butte, Adam Ottavino (4-3) a récolté le gain. En deux tiers de manche de boulot, il a retiré deux joueurs sur des prises tout en allouant aucune frappe en lieu sûr. Garrett Whitlock a pour sa part effectué son deuxième sauvetage de la saison.