Crédit : AFP

MLB

Shohei Ohtani montre un autre atout de son répertoire

Publié | Mis à jour

En plus d’exceller avec son bâton et son bras, le Japonais Shohei Ohtani peut se débrouiller avec ses jambes et il a d’ailleurs réussi un coup d’éclat, mardi soir.

Dans une victoire de 6 à 4 aux dépens des Yankees de New York, le joueur des Angels de Los Angeles a réalisé son premier vol du marbre en carrière au sein des grandes ligues. En cinquième manche, pendant laquelle les gagnants ont inscrit trois points, Ohtani était placé au troisième coussin quand son coéquipier Phil Gosselin s’est envolé vers le deuxième but. Il a aussitôt pris le chemin du marbre, glissant habilement pour éviter le gant du receveur Gary Sanchez qui venait de saisir le relais du joueur d’arrêt-court Gio Urshela.

«J’ai levé les yeux et j’ai vu Sho en train de glisser au marbre. Je me suis dit : wow, bien, c’est très impressionnant. C’était bien, ce fut un autre soir durant lequel Shohei a fait quelque chose de formidable. Voir à l’œuvre Sho quotidiennement est un privilège», a déclaré au site MLB.com Jared Walsh, qui était le frappeur quand son coéquipier s’est exécuté.

Bonne exécution et bonne lecture

Au-delà de la vitesse, c’est l’intelligence au jeu qui fait la différence chez Ohtani, comme il l’a prouvé sur cette séquence, selon son gérant Joe Maddon.

«Je pense qu’il a eu un bon départ. C’est un jeu difficile pour le joueur d’arrêt-court devant se déplacer à l’horizontale pour décocher un relais au marbre, a-t-il expliqué. La raison pour laquelle le tout a fonctionné, c’est parce que la course de Shohei vers la plaque s’est amorcée au bon moment au troisième but.»

«Les bonnes lectures de jeu constituent un sujet dont nous avons discuté auparavant, a ajouté l’entraîneur. Nous avions vraiment avisé les gars ici. Le double vol avec Goose et Shohei ne pouvait pas avoir meilleure combinaison. Il suffisait d’être bien éveillé.»

L’un des favoris dans la course au joueur le plus utile à son équipe dans la Ligue américaine de baseball, Ohtani domine le baseball majeur avec 42 circuits cette saison. Il a également effectué 22 larcins: dans l’histoire, seuls Jose Canseco, Alex Rodriguez et Ken Griffey fils ont revendiqué au moins 42 longues balles et 22 vols de but en une campagne. Au monticule, il présente une fiche de 8-1 et une moyenne de points mérités de 3,00, ayant totalisé 127 retraits sur des prises en 105 manches.