Adonis Stevenson

Crédit : Photo d'archives, Chantal Poirier

Boxe

Affaire Zacarias Zapata: Adonis Stevenson commente

Thomas Litalien

Publié | Mis à jour

Adonis Stevenson croit dur comme fer que si la boxeuse mexicaine Jeanette Zacarias Zapata s’en sort, elle devrait accrocher ses gants et utiliser son expérience pour inspirer la prochaine garde.

Stevenson a failli lui-même perdre la vie aux suites d’un combat de boxe et peut très bien s’identifier à Zapata, actrice d’un moment sportif à glacer le sang, samedi dernier. Elle s’est effondrée après son combat contre la Québécoise Marie-Pier Houle et est actuellement dans un état incertain à l’hôpital.

«Elle serait vraiment une bonne source de motivation pour les jeunes, a décrit Stevenson, en entrevue au G.O.A.T Grill. Pas juste la boxe, tous sports confondus. Si tu es en vie, il faut passer à autre chose. C’est comme moi, je suis en mission, donner de l’espoir aux gens. Jeanette serait une très bonne ambassadrice pour donner ce message.»

L’ancien boxeur était présent à un gala de boxe pour la première fois depuis son traumatisme, en décembre 2018, car il voulait venir encourager les jeunes athlètes. Il a plutôt eu droit à un spectacle effroyable.

«Avec de genre d’accident-là qui lui est arrivé. Je vais être honnête avec elle de tout mon cœur, ça serait mieux qu’elle arrête ça», a-t-il ajouté.

La pugiliste Marie-Ève Dicaire, qui était présente lors des deux événements aux tournures dramatiques, a soutenu qu’elle partageait entièrement les opinions de l’ancien champion du monde des poids mi-lourds de la WBC.

«Il n’y a pas meilleure analogie dans la vie que la boxe, a émis avec passion Dicaire. Parce que des fois c’est difficile, t’encaisses des coups, tu vas au plancher, mais au final c’est comment tu vas te relever. Ça va lui demander des efforts, beaucoup de compromis, beaucoup de sacrifices, beaucoup d’énergie, mais je pense qu’elle a l’esprit d’une combattante. On l’a vu tout le long de son combat. Même si ça n’allait pas toujours bien, elle continuait d’essayer. Je pense que dans ce cas-ci, c’est ce qu’elle va faire, donc c’est vraiment une très belle inspiration.»

En effet, Zapata pourrait être utilisée comme un exemple de persévérance, mais aussi comme la représentante d’un changement de méthode de boxe.

«Malheureusement, il y a des boxeurs qui montent dans le ring et qui mangent des coups pour rien, a décrit Dicaire. Il y a des entraineurs qui les encouragent à faire ça. Je pense que dans ce cas-ci, il est temps qu’il y ait un changement de mentalité.»

Pour les parents

Tous les boxeurs, présents au lancement du restaurant G.O.A.T Grill, à Saint-Henri, qui enverra des fonds à «Pour 3 points» et en Haïti pour chaque trio numéro 10 vendu, se sont d’ailleurs unanimement entendus que le plus important pour le futur de la boxeuse mexicaine est son retrait vers le milieu familial.

«C’est mieux de continuer à profiter de la vie, a mentionné Oscar Rivas, qui est en mode préparation pour son combat le 17 septembre prochain. C’est sûrement mieux pour sa famille, parce que la boxe, ce n’est pas un jeu.»

«La famille. Il n’y a pas plus puissant que ça», a renchéri Stevenson.