SPO-HOCKEY-BRUINS VS CH

Crédit : Photo d'archives

Canadiens de Montréal

Les meilleurs gardiens de l'histoire des Canadiens

Publié | Mis à jour

Avec une histoire riche de plus de 110 ans, les Canadiens de Montréal ont compté dans leur rang des gardiens prolifiques. De Georges Vézina à Carey Price, voici un tour d’horizon des meilleurs hommes masqués dans l’histoire du CH. 

Jacques Plante    

À tout seigneur, tout honneur. Jacques Plante a signé 314 victoires dans l’uniforme des Canadiens, en plus de remporter 6 coupes Stanley et 6 trophées Vézina, dont 5 consécutifs entre 1956 et 1960. Malgré tous les honneurs qu’il a remporté au cours de sa brillante carrière, son plus grand héritage reste assurément le port du masque. Le 1er novembre 1959 au Madison Square Garden de New York, Plante reçoit un tir d’Andy Bathgate sous l’œil gauche. Le gardien revient toutefois dans le match avec son fameux masque, qu’il portera pour le reste de sa carrière.

Patrick Roy   

Il était spectaculaire devant son filet et l'un des précurseurs du style papillon. «Casseau» a signé 289 victoires dans l’uniforme bleu-blanc-rouge, remportant deux coupes Stanley, deux Conn-Smythe et trois Vézina. Même si son passage dans l’organisation du Canadien s’est terminé en queue de poisson, Patrick Roy a vu son numéro 33 être retiré en 2008.

Ken Dryden    

Il n’aura disputé que huit saisons dans la Ligue nationale, tous avec les Canadiens, mais Ken Dryden a marqué l’histoire de la ligue. À sa première campagne en 1970-1971, Dryden remporte la coupe Stanley et le trophée Conn-Smythe. L’année suivante, il met la main sur le trophée Calder remis à la meilleure recrue du circuit, faisant de lui le seul joueur de l’histoire à avoir remporté le titre de joueur par excellence des séries avant celui de la recrue de l’année. Le natif d’Hamilton en Ontario terminera sa carrière avec une impressionnante récolte de 6 coupes Stanley et 5 trophées Vézina. 

George Hainsworth   

Dans sa carrière, il a soulevé la coupe Stanley à deux reprises en plus de recevoir le trophée Vézina trois fois. Mais le plus grand exploit de George Hainsworth est le suivant : il a signé 75 jeux blancs dans l’uniforme du CH ! Un record qui tient toujours à Montréal et qui risque de ne jamais être égalé. 

Georges Vézina   

Le concombre de Chicoutimi a remporté 103 rencontres avec le CH dans la Ligue nationale et 72 alors que Montréal évoluait dans l'Association Nationale de hockey. Georges Vézina a été le premier à signer un jeu blanc dans la LNH et le premier portier à obtenir une mention d’aide sur un but ! Vézina remporte deux fois la coupe Stanley (une fois dans l’Association Nationale et une fois dans la LNH). Le trophée remis au meilleur gardien de la LNH porte son nom depuis 1927.

Carey Price    

Repêché en 2005 par le CH, Carey Price détient le record pour le nombre de victoires dans l’uniforme bleu-blanc-rouge. En 2015, il a remporté le trophée Vézina ainsi que le trophée Hart. Il est le dernier gardien depuis Patrick Roy à avoir mené le CH jusqu’en finale de la coupe Stanley.

Bill Durnan   

Le natif de Toronto n’a disputé que 7 saisons dans la LNH, tous avec les Canadiens. Ça ne lui a pas empêché de mettre la main sur 6 trophées Vézina et deux coupes Stanley ! Plutôt impressionnant pour quelqu’un qui a joué 383 matchs en carrière. 

Michel Larocque   

Même s’il était principalement un gardien auxiliaire dans sa carrière, Michel Larocque arrive au 7e rang dans l’histoire des Canadiens pour le nombre de victoires avec 144. Celui que l’on surnomme «Bunny» compte à son palmarès 4 trophées Vézina et une coupe Stanley. Jusqu’en 1980, le Vézina était remis aux gardiens de l’équipe ayant accordé le moins de buts en saison régulière. Larocque partage donc trois de ses Vézina avec Ken Dryden.

José Théodore   

«Théo» aura fait vibrer le Centre Molson au tournant des années 2000. Ses performances contre les Bruins lors des séries de 2002 et 2004 restent gravées dans la mémoire des partisans. Avec ses 141 victoires, il vient au 8e rang dans l’histoire des Canadiens. Il a aussi remporté le trophée Vézina et le trophée Hart au terme de la saison 2002. 

Rogatien Vachon   

Natif de l’Abitibi, Rogatien Vachon a porté les couleurs du CH pendant 5 saisons avant d’être échangé aux Kings de Los Angeles. Pendant son séjour à Montréal, il a soulevé la coupe Stanley à trois reprises en plus de mettre la main sur le trophée Vézina. En 2016, il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey.

Autres gardiens à considérer :   

- Charlie Hodge

- Gerry McNeil

- Gump Worsley