Crédit : MARTIN ALARIE / AGENCE QMI / JOURNAL DE MONTREAL

Club de foot Montréal

CF Montréal: une bonne séquence avant le dernier droit

CF Montréal: une bonne séquence avant le dernier droit

Patrice Bernier

Publié 30 août
Mis à jour 30 août

Le CF Montréal a terminé le mois d’août avec une victoire contre le Toronto FC, l’ennemi juré, et le club montréalais entame ainsi la pause internationale sur une séquence de quatre matchs sans défaite.

Cette belle victoire de 3-1 contre la formation de la Ville Reine permet au club montréalais de partir la tête reposée en pause internationale avant de pouvoir aborder avec positivisme le dernier droit de la saison, à laquelle il reste 12 matchs.

Il n’y a pas si longtemps, le CF Montréal était dans une séquence négative de cinq matchs sans victoire. Ainsi, il faut dire que le retour au Stade Saputo lui a fait le plus grand bien. À ses quatre derniers duels à domicile, les hommes de Wilfried Nancy ont marqué pas moins de 12 buts, contrairement à quatre réalisations à ses six dernières confrontations à l’extérieur. C’est le jour et la nuit.

Le 12e joueur a son effet et le club semble toujours vouloir bien faire à domicile. Maintenant, il faudrait qu’elle trouve le moyen d’afficher une meilleure efficacité offensive à l’extérieur. Sur les 12 rencontres restantes à la saison, sept seront disputées au Stade Saputo. Si le CF Montréal peut rectifier le tir pendant ces cinq duels à l’étranger, une place en séries éliminatoires serait bien envisageable, considérant que le club n’est qu’à quatre points de la deuxième place au classement de l’Association de l’Est.

Le brio de Mihailovic

Si l’équipe affiche une belle mine offensive, c’est en grande partie grâce au brio de Djordje Mihailovic, qui démontre de bien belles choses. Chaque fois qu’il obtient une passe décisive, le CF Montréal en sort gagnant. Il est d’ailleurs au deuxième rang dans la MLS pour les passes décisives (8), derrière le talentueux Carles Gil (15) et est neuvième dans la catégorie des passes-clés (44). Ainsi, Mihailovic fait partie de ce qui se fait de mieux dans la MLS, au niveau offensif. 

Après la pause internationale, le restant du calendrier du CF Montréal sera très corsé. Il reste 12 matchs en championnat MLS et au moins un duel en Championnat canadien, auxquels pourraient s’ajouter deux autres affrontements si le club atteint la finale.

Mais l’effectif du CF Montréal n’est pas à 100 %. Plusieurs joueurs, dont l’attaquant Mason Toye, sont blessés. Ainsi, la profondeur de l’effectif sera mise à rude épreuve et une rotation pourrait s’installer. Est-ce que nous verrons de jeunes joueurs canadiens comme Zouhir, Assi et Saliba ou le retour de Ballou, lui qui est de retour aux entraînements en uniforme, dans le Championat canadien? 

Et lors des 12 derniers matchs de la saison, le CF Montréal affrontera des équipes de haut de classement, comme Nashville, troisième, et Orlando, deuxième, (trois fois), mais aussi Columbus (Champion en titre) et Atlanta, qui sont des concurrents directs.

Donc, rien n’est assuré pour la fin de saison et ce sera excitant de suivre l’équipe lors des prochaines semaines, au retour de la pause. C’est une équipe plaisante à voir jouer qui dépasse les attentes des experts et des partisans. Suivons-la avec attention et optimisme dans sa quête d’une qualification pour les séries éliminatoires.

Mercato enflammé

Il y a eu Lionel Messi au Paris Saint-Germain. Puis, il y a eu Cristiano Ronaldo à Manchester United. Ainsi, le fils prodige fait un retour à la maison qui n’était pas prévu. Il aura toutefois fallu un appel de Sir Alex Ferguson, l’ancien entraîneur de ManU à la retraite, pour faire bifurquer le Portugais de sa route vers Manchester City.

Tous les Mancuniens ont maintenant le coeur à la fête et Manchester United est maintenant un des favoris pour remporter le titre dans la Premier League. CR7 de retour au site de son premier Ballon d’or. Pourra-t-il en soulever un dernier avec les couleurs des Diables rouges?