Crédit : Courtoisie NHL.com

Canadiens de Montréal

Offre hostile à Kotkaniemi: une idée du proprio

Publié | Mis à jour

L'offre hostile soumise à Jesperi Kotkaniemi, samedi, avait tout l'air d'une vengeance soigneusement planifiée par les Hurricanes de la Caroline. Si le tout aurait pu être planifié par le DG de l'équipe, Don Waddell, l'idée serait plutôt venue du propriétaire de l'équipe, Tom Dundon.

C'est du moins ce qu'a révélé le journaliste de la chaîne TVA Sports Renaud Lavoie, dimanche.  

Dundon avait sans doute encore sur le coeur l'offre hostile que Marc Bergevin avait soumis à l'attaquant des Hurricanes Sebastian Aho, il y a deux ans. Cette offre avait été pensée pour exploiter la vulnérabilité financière de la formation de Raleigh, avec des substantiels bonis à la signature, ce que, manifestement, Dundon n'a toujours pas digéré.

Ainsi, «KK» a accepté l'offre de 6 100 015 $ (le 15$ en l'honneur du numéro de Kotkaniemi) des Hurricanes, avec un boni à la signature de 20$ (en l'honneur du numéro de Sebastian Aho) pour la prochaine saison.

Bergevin devra donc dévoiler son jeu, à savoir ou non s'il conserve les services du Finlandais, au plus tard sept jours après la signature de l'entente des Hurricanes. Si le DG du Tricolore décide de laisser partir son jeune joueur de centre, il obtiendra des choix de premier et troisième tours lors du prochain repêchage.

Il y a deux ans, les Hurricanes avaient décidé d'égaler l'offre de contrat de Bergevin, qui était d'une durée de cinq ans et d'un valeur de 42,295 millions $, dont 38,62 millions $ sont versés en boni à la signature.