HKI-HKO-SPO-FINLAND-V-CANADA:-GROUP-A---2021-IIHF-WOMEN'S-WORLD-

Crédit : AFP

Hockey

Hockey Canada : un nouveau trio électrisant

Publié | Mis à jour

Alors que le Canada a poursuivi son petit bonhomme de chemin pour atteindre les demi-finales du Championnat du monde de hockey féminin, l’entraîneur-chef Troy Ryan a formé un trio qui pourrait bien faire une différence importante pour la suite des choses.

Contre l’Allemagne en quart de finale, le pilote de l’unifolié a rassemblé Mélodie Daoust, Natalie Spooner et Sarah Fillier sur la même unité. Dans un gain convaincant de 7 à 0, les deux premières ont amassé trois points, tandis que la dernière a vu son nom apparaitre deux fois sur la feuille de pointage.

«Ce n’est pas un secret pour personne, Daoust joue de façon équilibrée, est patiente, a de bonnes mains et distribue très bien la rondelle. Natalie Spooner fait le boulot dans le fond de la zone et n’a pas peur de prendre de la place devant le filet adverse. Sarah Fillier est capable de finir les jeux et est excessivement rapide», a analysé Ryan, lors des conférences de presse qui ont suivi le match.

«C’était logique de les faire jouer ensemble, du moins sur papier, a ajouté l’entraîneur-chef. Daoust et Natalie sont excellentes avec les jeunes joueuses. Nous savions donc que cela aiderait Sarah à prendre de la confiance.»

Des joueuses heureuses

De leur côté, les principales intéressées n’avaient que de bons mots à dire sur leurs nouvelles partenaires de trio.

«Chaque fois que j’ai la chance de jouer avec elles, je suis en position de connaître du succès», a clamé Spooner, qui a touché la cible deux fois contre les Allemandes.

«Nous travaillons très bien ensemble, nous nous complétons et nous construisons de belles choses sur la patinoire», a poursuivi la hockeyeuse de 30 ans.

«Nous avons vraiment du plaisir à jouer ensemble, a quant à elle dit Fillier. Nous sommes toujours souriantes et nous rions énormément. Nous passons du bon temps ensemble, ce qui nous permet d’avoir une certaine légèreté. Nous sommes également capables de regarder du vidéo ensemble et de nous faire de petites critiques.»

Retour réussi pour Poulin

Absente du dernier match de la phase préliminaire en raison d’une blessure au haut du corps, la Québécoise Marie-Philip Poulin était de retour dans la formation du Canada pour l’affrontement contre l’Allemagne.

La capitaine a célébré cela en inscrivant un but et en fournissant une mention d’aide.

«C’est incroyable de la voir revenir dans notre formation, a affirmé l’attaquante Brianne Jenner. Nous étions tous excités de la revoir et elle a très bien fait ce soir [samedi].»

La formation canadienne se mesurera à la Suisse dans le cadre de son affrontement des demi-finales. Ce duel est prévu lundi soir. Précédemment dans le tournoi, le Canada a facilement vaincu ses rivales helvètes au compte de 5 à 0.