Crédit : Photo d'archives, AFP

MLS

MLS: des débuts ratés pour Gonzalo Pineda à la barre d’Atlanta

Publié | Mis à jour

À son premier match comme entraîneur-chef de l’Atlanta United FC, Gonzalo Pineda n’a pas eu l’effet escompté auprès de son équipe puisque le Nashville SC a eu le dessus au compte de 2 à 0, samedi au Mercedes-Benz Stadium.

Le nouveau venu, embauché le 12 août dernier, a assisté, impuissant, à une belle percée offensive de ses adversaires. C’est l’attaquant Daniel Rios qui a mis la touche finale en surprenant le gardien Bradley Guzan d’un tir bas lors de la toute dernière minute de la première demie. Puis, à la deuxième, c’est Randall Leal qui a trompé sa vigilance lors du temps ajouté. 

Au cours d’une poussée pour prendre part aux éliminatoires de la Major League Soccer (MLS), le club de la Géorgie avait pourtant remporté ses quatre dernières sorties sous la férule de Rob Valentino, instructeur adjoint et pilote par intérim depuis le départ de Gabriel Heinze. Atlanta demeure ainsi au neuvième rang de l’Association de l’Est avec 27 points, soit trois de moins que le CF Montréal.

Nashville a pour sa part signé une première victoire sur la route depuis le début de la saison. L’équipe a malgré tout rejoint l’Orlando City SC au deuxième rang de l’Est en vertu d’une fiche de 8-2-11 bonne pour 35 points.

Le Revolution s’incline

Au Yankee Stadium, le New York City FC a infligé au Revolution de la Nouvelle-Angleterre sa quatrième défaite de la campagne.

Valentin Castellanos a été la vedette du match pour les New-Yorkais en marquant deux filets dans la victoire. Le premier est survenu à la 31e minute quand il a redirigé de la tête une passe lobée de Maximiliano Moralez. Il a ensuite fait vibrer les cordages à la 55e minute grâce à une merveilleuse mise en scène du même coéquipier.

Le New York City FC reste donc un point derrière le Nashville FC au classement, avec un match en mains.

De l’action à Los Angeles

Dans un duel opposant les deux équipes de Los Angeles, le FC et le Galaxy ont offert un match nul de 3 à 3 aux partisans, au Banc of California Stadium.

Chaque fois qu’une équipe a pris les devants, l’autre est revenue de l’arrière pour égaliser la marque.

Dejan Joveljic a marqué les deux premiers filets du Galaxy, à la 20e et à la 64e minute. Son rival du LAFC Brian Rodriguez l’a imité en comptant un doublé avec huit minutes d’écart entre ses deux réussites.

Cristian Arango a compté sur un penalty pour le FC et Kevin Cabral a créé l’égalité quatre minutes avant les arrêts de jeu.