Canadiens de Montréal

Les Hurricanes en mode vengeance

Michaël Fréchette

Publié | Mis à jour

Les Hurricanes de la Caroline et leur directeur général Don Waddell ne semblent pas avoir digéré l’offre hostile offerte par Marc Bergevin, il y a près de deux ans à leur attaquant vedette Sebastian Aho. En offrant un contrat à Jesperi Kotkaniemi samedi, l’adage oeil pour oeil dent pour dent a pris tout son sens.

Tout d’abord, les «Canes» ont lancé un premier jab aux Bleu-Blanc-Rouge via les réseaux sociaux en publiant un message en français comportant plusieurs erreurs.       

«Les Hurricanes ont annoncé aujourd’hui avoir déposé une offre hostile au joueur autonome avec restriction Jesperi Kotkaniemi des Canadiens de la Montreal. L’entente proposée est d’une durée de un ans et d’une valeur annuelle moyenne de 6,1 millions $.»

Comme vous pouvez le constater, le tweet est pratiquement calqué sur ce qu'avaient publié les Glorieux à l'époque.

Après le jab, le direct       

La formation basée en Caroline du Nord n'en est pas restée là. L'équipe a ensuite partagé l’article écrit par le site de la LNH à ce sujet en ajoutant l’expression «LOL».

Boni de signature       

Lorsque l’architecte du CH Marc Bergevin avait tenté de mettre le grappin sur Aho en 2019, il avait misé sur un important boni puisque les Hurricanes étaient dans une situation financière précaire. Cette fois, l’état-major des «Canes» a assorti un boni de 20 $ à la signature du contrat de «KK», ce qui correspond au numéro d’Aho. Vous connaissez le dicton; ajouter l'insulte à l'injure? Eh bien, le montant exact du salaire offert à Kotkaniemi est de 6 100 015 $, puisque son numéro de chandail est le 15. 

La cerise sur le sundae  

Plus encore, même les propos émis par Waddell sont similaires à ce qu’avait évoqué Bergevin à l’époque, lorsqu’il avait soumis l’offre à Aho. 

«Jesperi Kotkaniemi a accepté notre offre. Il veut venir en Caroline, a commenté le directeur général des Hurricanes, Don Waddell, au site de la Ligue nationale de hockey (LNH). Il a vu le noyau qu’on a bâti ici et il veut en faire partie. Nous sommes fiers, mais il y a une période d’attente. Nous avons vu une position vulnérable et c’est pourquoi nous avons fait une offre de la sorte. Celle-ci représente la meilleure chance de mettre la main sur le joueur, prenant en considération notre noyau et la compensation offerte.»

Enfin, les Hurricanes ont aussi changé la description de leur compter Twitter pour la rédiger en français:

Finalement, l'organisation a conclu la journée en souhaitant une douce nuit à tous et chacun à l'aide d'un petit clin d'œil moqueur gracieuseté d'un certain Sebastian Aho. 

Le directeur général du Tricolore a maintenant une semaine pour offrir un contrat identique à «KK», sans quoi l’athlète de 21 ans deviendrait un membre de la formation qui évolue à Raleigh. Dans une telle éventualité, la Sainte-Flanelle se verrait octroyer un choix de première ronde et un choix de troisième ronde puisque Kotkaniemi était un joueur autonome avec compensation.