Sports divers

Les paris simples officiellement permis au Canada

Publié | Mis à jour

Les parieurs de partout au Canada peuvent officiellement placer leur argent sur le résultat d’un seul événement sportif. Le projet de loi C-218, qui a permis d’apporter des modifications au Code Criminel relativement aux paris sportifs, est entré en vigueur, vendredi.

Depuis plusieurs années, les Canadiens devaient obligatoirement inclure deux résultats ou plus dans une seule et même mise. Ceux qui souhaitaient parier sur le résultat d’un seul match devaient le faire de manière illégale, à l’aide du crime organisé, ou en passant sur un site de paris étranger.

La plateforme Mise-o-jeu s’est même assurée d’être prête pour l’entrée en vigueur de la nouvelle loi.

«Parier sur un seul événement. C’est maintenant possible», peut-on lire sur le site internet de la société d’État.

«Aussi attendu que le retour du baseball à Montréal et du hockey à Québec, le pari simple est arrivé à Mise-O-Jeu+! Enfin, vous pouvez parier sur UN seul événement! Par exemple, "Qui gagnera le match?". C’est aussi simple que ça.»

Passé par la Chambre des communes, en février, le projet de loi a ensuite reçu l’approbation du Sénat, en juin, avant de recevoir la sanction royale, une semaine plus tard. Le tout a pour but de rapatrier les parieurs de l’unifolié qui font affaire ailleurs qu’au pays. Selon la Canadian Gaming Association, les Canadiens débourseraient au-delà de 10 milliards $ par année auprès des preneurs aux livres illégaux ou des sites de paris étrangers.