Crédit : THIERRY LAFORCE/AGENCE QMI

Patinage

Championnats canadiens de courte piste: Kim Boutin démarre en force

Publié | Mis à jour

Kim Boutin a connu une journée fructueuse aux Championnats canadiens de patinage de vitesse courte piste, samedi à Montréal, alors qu’elle a raflé les honneurs sur les distances du 1500 m et du 500 m.

La triple médaillée olympique a parcouru le 1500 m, qui a été marqué par la chute de trois patineuses, en 2 min 27,426 s pour monter sur la première marche d’un podium entièrement québécois. Alyson Charles (2:27,725) et Camille De Serres-Rainville (2:30,502) ont complété le top 3. Cette dernière a monté d’une position après que sa coéquipière Courtney Sarault, initialement la troisième à franchir la ligne d’arrivée, eut été pénalisée. 

«Je pense que c'était un beau retour, a décrit Boutin, via un communiqué, au terme de sa journée. J'avais pratiqué des choses que ça faisait quand même un bout de temps que je n'avais pas faites. Je suis contente de ma journée et j'ai hâte de repartir les choses demain.»

Pour couronner une superbe journée d’action, quelques heures plus tard, la Sherbrookoise a répété l’exploit sur la plus courte distance des compétitions, soit le 500 m, grâce à un chronomètre de 43,525. Charles (43,568) a encore une fois pris le deuxième échelon et c’est cette fois Florence Brunelle qui a complété le trio de gagnantes. Celle-ci est montée sur une marche de podium de Championnats canadiens pour la première fois de sa jeune carrière.

Âgée de 17 ans, Brunelle avait déclaré à l’Agence QMI être consciente qu’elle ne voulait pas se mettre de barrières à l’aube des compétitions.

«Ces filles-là ont beaucoup d’expérience et sont très bonnes, avait convenu l’adolescente, vendredi. Oui, elles m’impressionnent, mais au moment de la course, ce n’est pas le temps de me laisser impressionner. Sinon, je vais m’imposer des limites dans ce que je dois faire.»

Les deux sexes ont 20 patineurs chacun qui compétitionneront du 21 au 29 août aux épreuves du 500 m, 1000 m et 1500 m pour déterminer qui aura accès aux 12 places au sein du groupe de course des Compétitions spéciales de qualification olympique. 

De la compétition relevée chez les hommes

De leur côté, les hommes se sont chaudement disputé les honneurs sur les distances du 1500 m et du 500 m.

Au 1500 m, c’est le Québécois Pascal Dion qui a eu le dernier mot par quelques millimètres devant Steven Dubois. Dion a stoppé le chronomètre à 2:17,718 et Dubois à 2:19,749. William Dandjinou (2:20,307) a terminé troisième.

Charles Hamelin, qui a réalisé le meilleur temps de la journée en 2:11,787 lors des qualifications, a chuté pendant la finale.

Au 500 m, on a eu droit à un triplé victorieux complètement différent. Jordan Pierre-Gilles (41,843) s’est emparé de la première position, devançant Maxime Laouin (41,940) et Nicolas Perreault (42,119).

«C'est de loin mon meilleur résultat aux championnats canadiens et je suis vraiment content, a déclaré Pierre-Gilles, au terme de son triomphe, par voie de communiqué. C'est sûr qu'il reste beaucoup de courses à faire, mais ça soulage et ça fait tomber la pression un peu.»

Dubois a terminé au cinquième rang de cette épreuve, tandis que Dion et Dandjinou n’y ont pas participé.

Les 20 patineurs présents à ces Championnats disputeront trois courses sur trois distances, soit 500 m, 1000 m et 1500 m, jusqu’au 29 août. Le processus permettra de sacrer les champions canadiens, mais également de distribuer les 12 places au sein du groupe de course des Compétitions spéciales de qualification olympique. Celles-ci permettront de prendre part aux compétitions internationales en vue de l’obtention d’une qualification pour les Jeux de Pékin qui auront lieu cet hiver.