Crédit : Source: Getty Images

Club de foot Montréal

Un nouveau milieu de terrain pour le CF Montréal

Publié | Mis à jour

Le CF Montréal a annoncé vendredi avoir fait l’acquisition du milieu de terrain de 20 ans Matko Miljevic, qui a signé un contrat de trois ans et demi assorti d’une année d’option.

Né de parents argentins et d’origine croate, Miljevic a toutefois la double citoyenneté argentine et américaine, puisqu’il est né à Miami. Il ne sera donc pas considéré comme un joueur étranger.

«Pour l’instant, on ne sait pas quand il sera disponible parce qu’il y a les procédures autour de la COVID et la paperasse, a laissé savoir Wilfried Nancy, vendredi. J’espère l’avoir après la prochaine pause internationale.»

«C’est un joueur intéressant qui est bon pour déstabiliser et qui fait jouer les autres.»

Miljevic a passé l’essentiel de sa carrière avec Argentinos Juniors, hormis un court passage chez Boca Juniors. Sur la scène internationale, il a porté les couleurs des États-Unis chez les U16 et U20, de même que de l’Argentine chez les U18 et les U20.

Bonne conversation

On s’attendait à voir Bjørn Johnsen marquer des buts et lui aussi s’y attendait sûrement. C’est pourquoi sa maigre récolte de deux buts depuis le début de la saison déçoit, surtout que ces deux réussites sont le fruit d’un doublé dans une même rencontre.

Nancy a une bonne discussion avec son longiligne attaquant récemment, histoire de recadrer les choses un peu.

«C’était une bonne conversation, a assuré Nancy. Il se sent bien dans l’équipe, il a une très bonne mentalité.»

«Après, il doit s’ajuster sur certaines choses que je veux pour l’équipe. Du même coup, c’était une conversation très constructive qui va lui permettre d’aller de l’avant.»

Expérience

En raison des blessures et de la fatigue, Nancy n’écarte pas la possibilité de faire des expériences en attaque. Il pourrait notamment ne titulariser que des milieux de terrain.

«J’avais déjà essayé dans un match pendant les 20 dernières minutes. J’en ai déjà parlé à Djordje [Mihailovic]», a précisé Nancy en ajoutant ne pas être à bout de ressources.

«Faut dire qu’on a encore des attaquants avec Sunusi [Ibrahim] et Bjørn. Je ne suis pas inquiet de comment on va jouer contre Philadelphie. [...] Ce qui me préoccupe plus, c’est de regagner de la fraîcheur parce qu’avec les blessés, on n’a pas pu tourner.»