Crédit : AFP

LNH

Lehner n’a pas Price dans son top 5

Publié | Mis à jour

Le gardien des Golden Knights de Vegas Robin Lehner a décidé d’avoir un peu de plaisir avec ses abonnés sur Twitter, jeudi, en répondant à plusieurs de leurs questions. Lehner ne semble d’ailleurs pas vendu sur le talent de son vis-à-vis qui l’a éliminé lors des plus récentes séries éliminatoires : Carey Price.

Plusieurs des utilisateurs de la plateforme ont dirigé des questions concernant l’homme masqué du CH à celui de la formation du Nevada. Lorsque questionné à savoir quel était son top 5, en s’excluant, le Suédois a mentionné les noms d’Andrei Vasilevskiy, Tuukka Rask, Cal Petersen, John Gibson, Ilya Sorokin et Marc-André Fleury.

«Un excellent gardien et il semble être une meilleure personne, a-t-il écrit au sujet de Price. Ce n’est pas facile d’être un gardien dans un marché canadien. [Vasilevskiy] est le meilleur par contre.»

Lorsque questionné à savoir si Price était le meilleur gardien de la feuille d’érable de l’histoire, Lehner a plutôt identifié Martin Brodeur et Patrick Roy, tout comme son ancien coéquipier, Fleury.

Un utilisateur du réseau social a aussi tenté de tourner le couteau dans la plaie en publiant une photo d’un ancien tweet dans lequel il prédisait un but de Caufield à ses dépens en séries éliminatoires, un scénario qui s’est concrétisé.

«Il en a marqué un contre moi et j’ai fait quelques arrêts sur lui. Malheureusement ce n’était pas assez.»

Lehner ne semble pas non plus être un amateur des marchés canadiens, lui qui a identifié Edmonton et Winnipeg dans sa liste des trois pires villes où jouer, en plus d’indiquer qu’il ne voudrait jamais jouer pour les Maple Leafs de Toronto.

Finalement, dans ses tweets les plus croustillants, «Panda» a indiqué qu’il aurait aimé avoir des jambières sur lesquelles aurait été imprimée la photo publiée par Allan Walsh, l’agent de Fleury, sur laquelle on peut voir son client, à genou sur la glace, dans l’uniforme des Golden Knights, avec une épée dans le dos.