Omnium banque Nationale

Rouillé, Shapovalov est éliminé d'entrée

Publié | Mis à jour

Le public torontois n’a pas été choyé du tout à l’Omnium Banque Nationale, mercredi, alors que les deux Canadiens en lice ont été éliminés coup sur coup. 

Après Félix Auger-Aliassime en après-midi, Denis Shapovalov a lui aussi perdu à son entrée en scène, en soirée. «Shapo» s’est incliné en deux manches de 6-1 et 6-4 devant l’Américain Frances Tiafoe au deuxième tour. Ce duel était présenté à TVA Sports 2 (voyez les faits saillants dans la vidéo ci-dessus).   

Le match n’a vraiment pas commencé comme prévu pour le favori de la foule, qui a perdu sèchement la première manche au compte de 6-1. 

Incisif, Tiafoe a réussi deux bris, chaque fois en vertu d’une double faute de son rival, aux quatrième et sixième jeux, avant de remporter le set initial sur son propre service à la suite de seulement 26 minutes d’efforts. 

Shapovalov, cinquième tête de série de l’événement, a offert une bien meilleure opposition dans la deuxième manche. Il a toutefois péché à un mauvais moment, alors qu’il a été brisé par son adversaire au neuvième jeu, ce qui a permis à Tiafoe de conclure le match sur son service.

D'ailleurs, le Canadien né en Israël a été coulé par son service. L’athlète de 22 ans a mis en jeu seulement 49% de ses premières balles. Avec sa deuxième, il a été vulnérable, ne remportant que 35% des échanges. Il a accordé 13 balles de bris à Tiafoe.

À l’autre bout du court, Tiafoe a été beaucoup plus solide avec les balles en main. En effet, il n’a donné aucune occasion de briser à son vis-à-vis.

«J’ai essayé de bien retourner, de jouer les points, mais ça n’a pas trop fonctionné pour moi, a indiqué Shapovalov après sa défaite. Pour le service aussi, j’avais l’impression de ne pas avoir de rythme. Le vent n’a pas aidé. Lorsque les conditions sont favorables, ça aide à être plus patient et à être plus concentré.»

Un mois sans victoire          

Il s’agissait seulement d’un deuxième match pour Shapovalov depuis son parcours jusqu’en demi-finales à Wimbledon, le 9 juillet dernier. S’il avait chauffé le Serbe et meilleur joueur mondial Novak Djokovic, les succès ont été limités depuis.

À l’occasion du tournoi de Gstaad, en Suisse, sur terre battue, il avait été éliminé dès son premier match. Le Tchèque Vit Kopriva, 201e raquette mondiale, lui avait montré la porte de sortie en trois manches de 2-6, 6-3 et 6-2, le 22 juillet. Le Canadien n’a pas joué depuis.

Il a d’ailleurs reconnu que son inactivité a été un facteur. «J’ai essayé toutes sortes de choses, mais Frances était plus concentré. Il a disputé plus de matchs cette semaine. Vous pouviez voir que c’était mon premier match», a-t-il dit. 

ENTREVUE POST GAME SHAPOVALOV -

Pour Tiafoe, il s’agit d’une cinquième victoire contre des joueurs du top 10. Il avait notamment éliminé le Grec Stefanos Tsitsipas à Wimbledon. 

Il affrontera maintenant le Français Gaël Monfils (22e), qui est venu à bout de l'Australien John Millman (43e) en trois manches de 3-6, 6-3, 6-4.  

Shapovalov et Tiafoe, qui occupent respectivement les 10e et 52e rangs au classement mondial, avaient croisé le fer cinq autres fois depuis le début de leur carrière. Après un premier rendez-vous à l’avantage de l’Américaine à Delray Beach en 2018, le représentant de l’unifolié avait eu l'avantage les quatre fois suivantes, dont cette année en quarts de finale du tournoi de Queen’s.

Crédit photo : AFP

Tiafoe s’est faufilé dans le tableau principal à titre de «lucky loser», après le forfait de son compatriote Sebastian Korda à cause de maux de dos. À son premier match dans la Ville Reine, il a défait le Japonais Yoshihito Nishioka en deux manches de 6-4 et 6-3.

Heureusement pour le public canadien, chez les femmes, Rebecca Marino a vaincu l'Espagnole Paula Badosa pour passer au troisième tour du volet montréalais du tournoi

- Avec l'Agence QMI

Autres résultats du jour :   

  • Andrey Rublev (RUS/N.4) bat Fabio Fognini (ITA) 7-6 (7/4), 6-3                            
  • Hubert Hurkacz (POL/N.7) bat Kei Nishikori (JPN) (forfait)                            
  • Diego Schwartzman (ARG/N.8) bat Benoît Paire (FRA) 7-5, 6-1                            
  • Dušan Lajovic (SRB) bat Félix Auger-Aliassime (CAN/N.9) 7-5, 6-4                            
  • Roberto Bautista Agut (ESP/N.10) bat Tommy Paul (USA) 6-3, 6-4 
  • Gaël Monfils (FRA/N. 11) bat John Millman (AUS) 3-6, 6-3, 6-4                         
  • Nikoloz Basilashvili (GEO) bat Alex De Minaur (AUS/N.12) 6-1, 6-1                            
  • John Isner (USA) bat Christian Garín (CHI/N.13) 4-6, 6-3, 6-4                            
  • Karen Khachanov (RUS) bat Aslan Karatsev (RUS/N.15) 7-6 (9/7), 6-4                            
  • James Duckworth (AUS) bat Jannik Sinner (ITA/N.16) 6-3, 6-4                            
  • Lloyd Harris (RSA) bat Feliciano López (ESP) 6-2, 6-3