Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Omnium banque Nationale

Halep ne fait pas long feu à Montréal

Publié | Mis à jour

Simona Halep n’a pas fait long feu à Montréal, étant vaincue dès son premier match par l’Américaine Danielle Rose Collins en trois manches de 2-6, 6-4 et 6-4, mercredi au deuxième tour de l’Omnium Banque Nationale, à Montréal.

Collins, 28e au monde, a triomphé au terme d’un dernier jeu interminable au cours duquel elle a eu cinq balles de match. Le duel a duré 2 h 55 min.   

Il s’agissait d’un premier affrontement depuis 2014 entre les deux femmes. Halep (13e) avait alors eu le dessus en trois manches aux Internationaux des États-Unis.

Halep, cinquième tête de série, avait remporté les deux dernières éditions du tournoi à Montréal. Elle effectuait un retour sur le court après une absence de près de trois mois due à une déchirure au mollet.

Collins affrontera maintenant avec sa compatriote Jessica Pegula (30e), qui a surpris la Russe Anastasia Pavlyuchenkova en trois manches de 1-6, 6-3 et 6-2.

Elina Svitolina surprise   

En simple, la Britannique Johanna Konta (41e) a causé la surprise en défaisant la troisième favorite, soit l’Ukrainienne Elina Svitolina (cinquième) en trois manches de 3-6, 6-3 et 6-2.

Svitolina, championne du tournoi à Toronto en 2017, a laissé filer cinq balles de bris en deuxième manche, puis a perdu cinq jeux de suite lors de l’engagement ultime pour se retrouver acculée au pied du mur.

La Grecque Maria Sakkari a quant à elle battu la Russe Veronika Kudermetova dans un match de second tour. La 18e raquette mondiale a laissé filer une manche, mais l’a ultimement emporté 6-4, 5-7 et 6-4.

Au cours de ce marathon de 2 h 38 min, Sakkari et Kudermetova ont respectivement converti six et cinq balles de bris. La première a d’ailleurs commis 11 doubles fautes, ce qui lui a compliqué la tâche. Elle a, en outre, placé son premier service en jeu moins d’une fois sur deux (48 %).

Sa rivale au prochain tour sera la vétérane Victoria Azarenka, huitième meilleure joueuse du tournoi.

L’Espagnole Sara Sorribes Tormo affrontera quant à elle la Tchèque Katerina Siniakova après avoir facilement eu le meilleur sur la Russe Liudmila Samsonova en deux manches de 6-4 et 6-3, mercredi.

Gabriela Dabrowski poursuit sa route en double   

La Canadienne Gabriela Dabrowski et sa coéquipière brésilienne Luisa Stefani ont atteint le deuxième tour du tournoi en double en battant l’Allemande Julia Wachaczyk et la Tchèque Renata Voracova.

Le duo européen a donné plus de fil à retordre que prévu aux cinquièmes têtes de série de la compétition. Dabrowski et Stefani l’ont emporté en trois manches de 6-4, 4-6 et 10-4.

Celles-ci ont joué avec le feu en offrant huit balles de bris à leurs adversaires, qui n’en ont converti finalement qu’une seule, au deuxième set. L’équipe de l’Ottavienne a effectué un bris de service en cinq occasions.

Sur première balle, Dabrowski et Stefani ont remporté 77 % des échanges, mais c’est en deuxième service que les choses se sont corsées, avec un pourcentage de réussite de seulement 40 %.

Elles affronteront en ronde des 16 le duo composé de l’Américaine Emina Bektas et de la Britannique Tara Moore.

Après avoir causé la surprise en atteignant le deuxième tour lundi, les Canadiennes Mélodie Collard et Carol Zhao ont baissé pavillon face à des compétitrices beaucoup plus puissantes qu’elles.

Quatrièmes têtes de série, la Chilienne Alexa Guarachi et l’Américaine Desirae Krawczyk ont facilement battu les favorites locales en deux manches de 6-3 et 6-4, en un peu plus d’une heure.