Crédit : COURTOISIE ALOUETTES DE MONTRÉAL / DOMINICK GRAVEL

Alouettes de Montréal

Les Alouettes prêts pour la rentrée

Thomas Litalien

Publié | Mis à jour

La Ligue canadienne de football (LCF) a vécu de l’action sur ses terrains pour la première fois depuis 2019 et les Alouettes, eux, commençaient avec une semaine de congé, ce qui pourrait jouer en leur faveur.

C’est une situation qui, selon l’entraîneur-chef de l’équipe, Khari Jones, peut avoir des bons et des mauvais côtés.

«C’était très bien de pouvoir voir tout le monde en action, mais en même temps, ils ont pu jouer et n’auront pas la nervosité d'une première, ce que nous pourrions vivre, a-t-il analysé mardi en visioconférence. Nos joueurs ont géré cette pause de la bonne manière, ils sont restés concentrés et les séances d'entrainement avaient une bonne intensité. Seul le temps nous le dira, mais nous espérons que ça jouera à notre avantage.»

Les Moineaux amorceront leur saison samedi face aux Elks, à Edmonton. Ceux-ci ont essuyé un revers de 16 à 12 contre le Rouge et Noir d’Ottawa. Par contre, ils ont sans aucun doute bien joué dans l’esprit de Jones, qui, avec l’aide de son personnel d’instructeurs, croit avoir bien fait ses devoirs.

«Ils ont commis des revirements et perdu la partie, sauf qu’on a vu beaucoup de bonnes choses de leur part. J’ai trouvé leur ligne défensive vraiment impressionnante et ils ont rendu la vie difficile à Ottawa. Nous ne les prendrons pas à la légère, car nous savons qu’ils seront affamés.»

Un facteur primordial

Pour camoufler le manque de cohésion dû à l’arrivée d’une multitude de nouveaux visages et enlever la rouille liée au manque d’action dans la première semaine, le travail d’équipe est la clé. Pour le demi défensif Ahmad Thomas, être sur la même longueur d’onde est primordial.

«Depuis que je suis à Montréal, l’entraide est au cœur de l’esprit des joueurs, a indiqué Thomas. On s’aide tous sur le terrain et la communication est la clé. Si on se parle tous et que nous comprenons tous la même chose, on sera bons.»

Le succès d’une formation au football vient souvent avec l’effort collectif de chaque unité et le joueur évoluant à la ligne défensive des Alouettes Nick Usher le pense vraiment.

«Je veux faire en sorte que tout le monde soit meilleur et chaque personne dans le vestiaire partage ce but. Si les joueurs à mes côtés réalisent les jeux défensifs, je suis content. C’est un effort d’équipe et si tout le monde fait ce qu’il a à faire, tout le monde gagnera.»