Omnium banque Nationale

Omnium Banque Nationale : les joueuses frappées par la chaleur suffocante

Publié | Mis à jour

Plusieurs joueuses ont été incommodées par la chaleur accablante en cette première journée de compétition de l’Omnium Banque Nationale, lundi à Montréal, ce qui a entre autres mené à l’abandon de la Tchèque Marie Bouzkova.

Celles ayant eu la «chance» de se retrouver sur le terrain en après-midi ont peiné. Selon Environnement Canada, l’aiguille du thermomètre oscillait autour des 30 degrés Celsius à Montréal, avec un facteur humidex qui a franchi la barre des 35 degrés pour la température ressentie.

Bouzkova a été l’une des athlètes ayant payé le prix. La 74e raquette de la WTA a semblé particulièrement affectée par la température, utilisant un temps d’arrêt vers la fin de la première manche, lorsqu’elle tirait de l’arrière 5-4 contre la Grecque Maria Sakkari.

À son retour sur le terrain, elle a perdu le premier set, avant de se retirer au moment où elle tirait de l’arrière 3-1 dans la seconde manche.

«Oui, c’est un peu chaud! Je suis arrivée de Tokyo, qui était une sorte de bouilloire. Donc, j’étais habituée à ça, a admis pour sa part Sakkari à la chaîne TVA Sports. Je suis très heureuse de la victoire, mais c’est malheureux qu’elle se soit retirée. C’était dur à regarder et espérons qu’elle ira mieux.»

«C’est l’une de mes forces. Je me sentais bien sur le court et c’est le plus important pour moi, car on joue toujours dans des conditions difficiles, a-t-elle ajouté en évoquant son travail de conditionnement physique en gymnase pour expliquer sa bonne forme sur le terrain. Toutefois, j’aime la chaleur et j’aime Montréal!»

Cet abandon était le troisième de la journée, après ceux d’Ajla Tomljanovic et de Tereza Martincova, qui ont respectivement profité à Fiona Ferro et Amanda Anisimova. Toutefois, l’abandon de cette première semblait lié à une blessure plutôt qu’à la chaleur.

Siniakova profite des ennuis au service d’Ostapenko

La récente championne olympique en double Katerina Siniakova a poursuivi sur sa lancée en remportant son premier match de l’Omnium Banque Nationale face à la Lettone Jelena Ostapenko.

Celle qui a évolué avec Barbora Krejcikova pour représenter la République tchèque sur les terrains de Tokyo a vaincu sa rivale en deux manches de 6-1 et 6-3 au cours d’un match qui a duré 74 minutes.

Ostapenko, 32e raquette mondiale, a été horrible au service. Elle n’a remporté qu’un jeu sur huit avec les balles en main, n'ayant le dessus que pour 22 des 57 échanges.

Si elle a elle-même été brisée trois fois, Siniakova (55e) a malgré tout remporté 58 % des échanges qu’elle a amorcés.

Les autres duels de la journée

Paula Badosa, Nadia Podoroska, Sorana Cirstea, Ons Jabeur et Anastasia Potapova ont chacune éliminé leur adversaire du jour en deux manches, soit Viktorija Golubic, Magda Linette, Alison Riske, Clara Burel et Shelby Rogers, dans l’ordre.

Finalement, la Française Océane Dodin a eu besoin de l’ensemble des trois manches pour éliminer la Tchèque, et 14e tête de série, Karolina Muchova.