Crédit : AFP

Olympiques

J.O.: Andre De Grasse décroche l'or!

Publié | Mis à jour

 Le Canadien Andre De Grasse a succédé au légendaire Usain Bolt à titre de champion olympique du 200 m, mercredi à Tokyo.

Fidèle à son habitude, De Grasse a pris son envol lors du dernier 100 m pour traverser la fin d’arrivée 19,62 s après le départ. Il s’agit d’une nouvelle marque personnelle et nationale, surpassant le précédent record de 19,73 s qu’il avait lui-même établi en demi-finale, mardi. 

Il avait été décoré d’argent à Rio dans cette épreuve, étant devancé par Bolt. Un sourire que les deux hommes avaient partagé, au fil d’arrivée de leur demi-finale, a d’ailleurs été l’un des moments forts de ces Olympiades. 

Il s’agit d’une marque personnelle et nationale, surpassant le précédent record de 19,73 s qu’il avait lui-même établi en demi-finale, mardi.

Crédit photo : AFP

Il avait été décoré d’argent à Rio dans cette épreuve, étant devancé par Bolt. Un sourire que les deux hommes avaient partagé, au fil d’arrivée de leur demi-finale, a d’ailleurs été l’un des moments forts de ces Olympiades.

L’athlète de 26 ans met ainsi la main sur sa cinquième médaille olympique, sa première dorée. Il avait enfilé le bronze au 100 m la fin de semaine dernière, tout comme il l’avait fait au Brésil cinq ans plus tôt. 

Il pourrait grossir sa collection au 4 x 100 m, dont les qualifications sont prévues jeudi matin à Tokyo.

Crédit photo : AFP

Le Canadien Aaron Brown participait également à la finale et il a pris le sixième rang en 20,20. Les Américains Kenneth Bednarek et Noah Lyles ont complété le podium en vertu de chronos respectifs de 19,68 s et 19,74 s.

Une nouvelle marque nationale pour Geneviève Lalonde   

Plus tôt, la Canadienne Geneviève Lalonde a établi un nouveau record canadien au 3000 m steeple, terminant toutefois au 11e rang de la finale de cette épreuve.

Celle qui est née à Montréal et qui habite au Nouveau-Brunswick a conclu l’épreuve en 9 min 22,40 s. Elle a ainsi amélioré sa propre marque, qu’elle a fixée en demi-finale, par 24 centièmes de seconde.

L'Ougandaise Peruth Chemutai (9:01,45), l’Américaine Courtney Frerichs (9:04,79) et la Kényane Hyvin Kiyeng (9:05,39) sont montées sur le podium.

Une sœur sur deux en finale   

Au 1500 m, Gabriela Debues-Stafford a réalisé le troisième chrono des demi-finales et sera de l’étape ultime de cette compétition. L’Ontarienne a eu besoin de 3 min 58,28 s pour croiser le fil d’arrivée.

Lucia Stafford a pour sa part réalisé son meilleur temps personnel en 4:02,12. Elle a néanmoins terminé 13e et n’a pas été en mesure de rejoindre sa sœur en finale.

Leur compatriote Kyra Constantine a de son côté signé le 15e chrono des demi-finales du 400 m en 51,22 s. Elle ne s’est pas qualifiée pour la finale.

En bonne posture

La récolte de médailles pourrait augmenter en athlétisme. À mi-chemin de la compétition de décathlon, les Canadiens sont bien positionnés, avec Damian Warner en tête et Pierce Lepage au troisième échelon.

Après avoir remporté les épreuves du 100 m et du saut en longueur, Warner a respectivement conclu celles du lancer du poids, du saut en hauteur et du 400 m aux 11e, huitième et troisième rangs. 

Il compte 4722 points, soit 81 de plus que l’Australien Ashley Moloney et 197 de plus que Lepage. Ce dernier compte lui-même une avance de 160 points sur l’Américain Steven Bastien.

Les épreuves se poursuivront et se termineront jeudi.