Crédit : AFP

MLB

Alek Manoah souffle le Rogers Centre

Publié | Mis à jour

Les Blue Jays sont demeurés parfaits au Rogers Centre en battant à nouveau les Royals de Kansas City, cette fois par la convaincante marque de 4 à 0, samedi après-midi, à Toronto. Pour une première fois devant ses partisans, le lanceur Alek Manoah a pu montrer de quel bois il se chauffe.

La veille, après 670 jours d’attente, les 15 000 amateurs réunis dans l’amphithéâtre de la seule équipe canadienne du baseball majeur avaient pu voir leurs préférés vaincre les Royals 6 à 4. Cette fois, les amateurs ont enfin pu assister aux prouesses de la jeune sensation Alek Manoah, samedi.

L’artilleur de 23 ans n’a donné que deux petits coups sûrs et un but sur balles aux frappeurs des Royals. Il a aussi foudroyé sur place quatre adversaires. Avec 56 retraits sur des prises après neuf matchs en carrière dans les majeures, Manoah (3-1) a établi un record des Jays.

Les partisans torontois avaient à peine eu le temps de trouver leur siège que George Springer expulsait déjà une balle hors des limites du terrain, en fin de première manche. Le voltigeur s’est exécuté sur le premier lancer de Mike Minor (8-9) dans cette rencontre, devenant ainsi le premier joueur depuis Steve Pearce, en avril 2018, à accomplir l’exploit.

Springer a frappé un autre circuit en troisième manche et un triple de Marcus Semien, en sixième, a permis à Vladimir Guerrero fils de croiser la plaque.

Les Blue Jays joueront une dernière fois face aux Royals dimanche et disputeront, au plus grand plaisir des habitants de la Ville Reine, leurs deux prochaines séries à domicile, face aux Indians de Cleveland et aux Red Sox de Boston.

Concert de longues balles en Californie

À San Francisco, presque tous les points d’une victoire de 8 à 6 des Giants sur les Astros de Houston ont été inscrits à l’aide de longues balles.

Donovan Solano, Wilmer Flores, LaMonte Wade, Darin Ruf et Mike Yastrzemski ont tous étiré les bras pour l’équipe locale. Aledmys Diaz (deux fois) et Martin Maldonado ont fait de même pour les Astros, pour un grand total de huit coups de circuit.

Ce fut, bien entendu, une sortie catastrophique pour les lanceurs partants Zach Greinke et Alex Wood, qui ont été à l’origine de quatre points chacun. Le releveur Jay Jackson (2-0) a enregistré la victoire et Blake Taylor le revers.