MLB

Un retour triomphal des Blue Jays à Toronto

Publié | Mis à jour

La ville de Toronto n’avait pas vécu la fièvre d’un match du baseball majeur en 670 jours, en raison de la pandémie de la COVID-19 et des restrictions sanitaires qu’elle a engendrées. Les Blue Jays ont finalement célébré leur retour au Rogers Centre avec un gain de 6 à 4 contre les Royals de Kansas City, vendredi.

L’ambiance était à la fête dans la Ville Reine, alors que la formation torontoise présentait son «match d’ouverture» devant 15 000 spectateurs.

Pour l’occasion, Vladimir Guerrero fils, Bo Bichette, Teoscar Hernandez et Marcus Semien, les quatre représentants de l’équipe au match des étoiles, plus tôt au mois de juillet, ont participé aux lancers protocolaires avec des membres de la communauté.

Sur le diamant, Hernandez n’a pas pris de temps avant de faire sauter de joie les partisans réunis, en expulsant la balle à l’extérieur des limites du terrain dès la deuxième manche. Quelques instants plus tard, Springer a produit le deuxième point des siens, grâce à un double.

Bichette aussi a ajouté son grain de sel en frappant un circuit de deux points en fin de septième manche.

Sans être impressionnant, le lanceur partant Ross Stripling a fait le travail en cinq manches et un tiers sur la butte. Il a permis deux points sur quatre coups sûrs et un but sur balles, en plus de retirer un adversaire sur des prises. Le releveur Jordan Romano a fermé les livres en signant son neuvième sauvetage de la saison.

Joey Votto poursuit sa domination

Plus rien, ni personne n’est en mesure d’arrêter le Canadien Joey Votto, qui a frappé un circuit dans un septième match de suite, permettant aux Reds de Cincinnati de vaincre les Mets au compte de 6 à 2, à New York.

En sixième manche, Votto a cogné son 21e circuit de la saison.

Il est devenu l’un des huit joueurs dans l’histoire du baseball majeur – et le premier canadien – à réussir une longue balle lors de sept duels consécutifs. Il n’est plus qu’à un match du record, détenu par Dale Long (1956), Don Mattingly (1987) et Ken Griffey fils (1993).

Rizzo se fait des nouveaux amis

Acquis des Cubs de Chicago la veille, Anthony Rizzo disputait un premier match dans l’uniforme des Yankees et il faut croire que le joueur de premier but sait comment se faire des amis, lui qui a frappé une longue balle dans une victoire de 3 à 1 des siens contre les Marlins, à Miami.

L’athlète de 31 ans a brisé une égalité de 0 à 0 en sixième manche en même temps d’offrir un cadeau à un partisan.

Rizzo a finalement complété le match avec deux coups sûrs, un but sur balles et un point produit, en plus de croiser la plaque lui-même à deux occasions.

Les Rays ont le dessus sur les Red Sox -