Repêchage de la LNH

Il y a Power et les autres

Publié | Mis à jour

Il n’y a pas de débat pour l’identité du premier de classe à ce repêchage de 2021. Owen Power, un défenseur avec un gabarit semblable à celui de Victor Hedman, fera le bonheur des Sabres de Buffalo, une équipe en éternelle reconstruction.

Après Power, les Matthew Beniers, Simon Edvinsson, William Eklund, Mason McTavish, Brandt Clarke, Luke Hughes et Kent Johnson ont le potentiel de sortir au deuxième rang. Il n’y a pas un consensus pour ce choix qui appartient au Kraken de Seattle. 

Voyez le premier tour du repêchage de 2021 de la LNH à compter de 20h sur les ondes de TVA Sports et sur TVA Sports direct; émission spéciale dès 19h.              

Repêchage moyen        

«Il n’y a pas de grandes vedettes à ce repêchage, mais plusieurs bons joueurs avec des profils différents, a noté un recruteur de l’Ouest. C’est difficile de prédire l’ordre après Power puisqu’il y a plusieurs candidats.»

«C’est un repêchage très moyen, ce n’est pas une bonne année pour avoir un très haut choix, a renchéri un recruteur de l’Ouest. Et cette année, on manque d’informations, il y a eu trop de vidéos et il y a une ligue comme la OHL qui n’a pas joué un seul match en raison de la COVID.»

«Le Journal» a sondé 10 recruteurs (six de l’Association de l’Ouest et quatre de l’Association de l’Est) pour construire son repêchage simulé. Des 10 espions, sept ont joué le jeu en prédisant l’ordre des 31 premiers choix.

Le Canadien, qui détient aussi deux choix à la fin du deuxième tour, repêchera au 30e rang lors de la première journée. Ce repêchage simulé vous servira de trousse de départ pour mieux suivre la sélection qui se déroulera exceptionnellement de façon virtuelle vendredi (1er tour) et samedi (2e à 7e tours).

Repêchage 2021 de la LNH: entrevue avec le recruteur J-P Glaude -

1. SABRES DE BUFFALO        

Owen Power

Défenseur, Canadien, Michigan (NCAA)

Power est le choix unanime. Les Sabres reconstruiront avec deux bons défenseurs gauchers en Rasmus Dahlin et maintenant Power. «Il a des attributs rares avec un physique de 6 pi 6 po et plus de 200 lb, mais aussi un très bon coup de patin, a décrit un recruteur de l’Ouest. Il jouera 1000 matchs dans la LNH et obtiendra rapidement 25 minutes en moyenne par rencontre.»

2. KRAKEN DE SEATTLE        

Matthew Beniers

Centre, Américain, Michigan (NCAA)

De nos sept espions, deux ont prédit que le Kraken fera de Beniers le premier joueur repêché par cette nouvelle concession. Mais aucun des sept ne le voit glisser plus loin que le cinquième rang. À ses jours en Caroline, Ron Francis avait un penchant pour les attaquants et il voudra bâtir par le centre.

3. DUCKS D’ANAHEIM        

William Eklund

Ailier, Suédois, Djurgarden (Suède)

Eklund n’est pas le plus gros ailier à 5 pi 10 po et 176 lb, mais il est très intelligent et rapide. «Il provoque des choses sur la glace, il a un sens offensif et une grande vision, a souligné un recruteur de l’Est. Comme Jonathan Huberdeau, il rend ses coéquipiers meilleurs même s’il joue à l’aile.»

4. DEVILS DU NEW JERSEY        

Simon Edvinsson

Défenseur, Suédois, Frölunda (Suède)

Edvinsson pourrait entendre son nom aussi rapidement qu’au deuxième rang, mais deux autres de nos recruteurs l’imaginent plus vers la fin du top 10. «S’il y a un gars qui se rapproche de Power, c’est lui, a noté un recruteur de l’Ouest. Il a une belle mobilité, il bouge bien la rondelle et il est grand à 6 pi 4 po.»

5. BLUE JACKETS DE COLUMBUS        

Luke Hughes

Défenseur, Américain, USA (U-18)

Le choix facile serait d’envoyer Hughes au New Jersey avec son frère, Jack. Pour certains recruteurs, Hughes a les outils nécessaires pour s’établir comme un bon défenseur offensif et avec un plus gros gabarit (6 pi 2 po) que son autre frère, Quinn. Mais son jeu défensif est souvent remis en doute.

6. RED WINGS DE DETROIT        

Mason McTavish

Centre, Canadien, Peterborough (OHL)

McTavish a gagné l’or au Mondial des moins de 18 ans à Dallas, récoltant 11 points en 7 matchs pour le Canada. «Il combine les bons éléments d’un joueur de hockey : gros, fort, intelligent, marqueur et caractère», a souligné un recruteur de l’Est. À Detroit, Steve Yzerman ne dirait pas non à un attaquant aussi complet.

7. SHARKS DE SAN JOSE        

Brandt Clarke

Défenseur, Canadien, Barrie (OHL)

Les Sharks miseraient sur un défenseur droitier de 6 pi 2 po, doté d’un très bon sens offensif. «Brandt est un bon patineur, il est assez explosif et il transporte bien la rondelle, mais il manque de force et d’équilibre dans les jambes», a dit un recruteur de l’Ouest.

8. KINGS DE LOS ANGELES        

Kent Johnson

Centre, Canadien, Michigan (NCAA)

Un talent brut. Johnson est probablement l’attaquant avec les plus grandes habiletés de la cuvée 2021. Né au mois d’octobre, il avait seulement 18 ans cette saison à sa première saison avec les Wolverines du Michigan. Il a amassé 27 points (9 b, 17 p) en 26 matchs.

9. CANUCKS DE VANCOUVER        

Dylan Guenther

Ailier droit, Canadien, Edmonton (WHL)

Les Canucks ajouteront avec bonheur un ailier susceptible de marquer plusieurs buts dans la LNH. «Il est dans le moule d’un Max Pacioretty, a prédit un recruteur de l’Est. Un marqueur, mais pas assez physique pour sa grandeur.»

10. SÉNATEURS D’OTTAWA        

Jesper Wallstedt

Gardien, Suédois, Lulea (Suède)

Les Sénateurs ont des espoirs de gros talents chez les attaquants et à la ligne bleue. Pierre Dorion pourrait sortir de ce repêchage avec le plus beau talent chez les gardiens en Wallstedt. «Il a un potentiel semblable à Spencer Knight, il a une bonne technique», a précisé un recruteur de l’Est.

11. BLACKHAWKS DE CHICAGO        

Matthew Coronato

Ailier droit, Américain, Chicago (USHL)

Coronato a joué dans la cour des Blackhawks au cours des deux dernières saisons dans la USHL. Il a terminé l’année avec 48 buts et 85 points en 51 rencontres. De nos sept espions, trois l’ont placé avec les Hawks.

12. FLAMES DE CALGARY        

Cole Sillinger

Centre, Américain, Sioux Falls (USHL)

Après une saison à Medicine Hat dans la WHL, le fils de Mike Sillinger a fait un détour par Sioux Falls dans la USHL pour fuir la pandémie. «Il travaille fort, il a un bon physique, il a de bonnes mains et un patin surprenant», a dit un recruteur de l’Ouest.

13. FLYERS DE PHILADELPHIE        

Chaz Lucius

Centre, Américain, USA (U-18)

Lucius est un bon marqueur avec 26 buts en 25 matchs pour le programme américain cette saison, mais on doute parfois de son attitude et de sa rapidité. Il n’a pas participé au Mondial des moins de 18 ans à Dallas en raison d’une blessure.

14. STARS DE DALLAS        

Fyodor Svechkov

Centre, Russe, Togliatti (Russie 2)

Le nom de Svechkov sur nos listes se retrouve aussi haut que le 9e rang, mais aussi loin que le 25e rang. Il y a toutefois trois de nos recruteurs qui lui ont choisi le Texas comme destination. «Il a du talent, mais c’est surtout un centre responsable», a noté un recruteur de l’Est.

15. RANGERS DE NEW YORK        

Fabian Lysell

Ailier droit, Suédois, Lulea (Suède)

Un de nos recruteurs l’a en très haute estime, prédisant qu’il sortira au sixième rang. «Il patine comme le vent, il cadre dans la LNH d’aujourd’hui, a dit un recruteur de l’Ouest. Il était un des meilleurs joueurs au moins de 18 ans.»

16. BLUES DE ST. LOUIS        

Isak Rosen

Ailier droit, Suédois, Leksand (Suède)

À 5 pi 11 po et 159 lb, Rosen aura besoin d’ajouter de la viande autour de l’os. Mais il a du talent et de la rapidité. À Dallas pour le Mondial des U18, il a mené la Suède avec sept buts en sept matchs et une récolte de neuf points.

17. JETS DE WINNIPEG        

Zachary Bolduc

Centre, Canadien, Rimouski (LHJMQ)

Bolduc, L’Heureux, Bourgault ou Dean comme premier choix de la LHJMQ? Bolduc pourrait être le premier à connaître son sort. «Un peu comme Maxime Comtois, la pression du repêchage l’a ralenti à sa deuxième saison avec l’Océanic», a noté un recruteur de l’Ouest.

18. PREDATORS DE NASHVILLE        

Brennan Othmann

Ailier gauche, Canadien, Flint (OHL)

Othmann s’est exilé cet hiver en jouant en deuxième division en Suisse à Olten. Il a aussi gagné l’or avec le Canada à Dallas lors des U18. Un de nos recruteurs le compare à une version plus grande (6 pi) que Brendan Gallagher, un ailier avec beaucoup de cœur.

19. OILERS D’EDMONTON        

Sebastian Cossa

Gardien, Canadien, Edmonton (WHL)

Les Oilers ont besoin d’un futur gardien numéro un et il y en avait un très bon qui jouait dans leur cour. Ken Holland, le DG des Oilers, a regardé plusieurs matchs des Oil Kings. Le géant de 6 pi 6 po a affiché de très bonnes statistiques avec un dossier de 17-1-1, une moyenne de 1,57 et un taux d’efficacité de ,941.

20. BRUINS DE BOSTON        

Zachary L’Heureux

Ailier gauche, Canadien, Halifax (LHJMQ)

L’Heureux cadrerait dans la philosophie des Bruins. «Il est l’un des bons joueurs du repêchage, des cercles jusqu’au filet, a noté un recruteur de l’Ouest. Il est un poison près du filet. Je n’aime pas le comparer à Brad Marchand ou Matthew Tkachuk, il est différent et unique.» Il a écopé de quatre suspensions cette saison.

21. WILD DU MINNESOTA        

Nikita Chibrikov

Ailier, Russe, Saint-Pétersbourg (KHL)

Si Bill Guerin finit par s’entendre avec lui, le Wild devrait construire son équipe autour du Russe Kirill Kaprizov. Guerin pourrait ajouter un compatriote à Kaprizov avec Chibrikov. «Son moteur n’arrête jamais et il génère de l’offensive», a noté un recruteur de l’Ouest.

22. RED WINGS DE DETROIT        

Xavier Bourgault

Ailier/centre, Canadien, Shawinigan (LHJMQ)

Les Wings ont deux choix au premier tour. Après McTavish, Steve Yzerman pourrait ouvrir les portes de son équipe à un attaquant doué offensivement en Bourgault. Deux de nos sept recruteurs l’imaginent à Detroit. Il a obtenu 40 points (20 buts, 20 passes) en 29 matchs à Shawinigan.

23. PANTHERS DE LA FLORIDE        

Corson Ceulemans

Défenseur, Canadien, Brooks (AJHL)

Ceulemans a choisi de suivre les traces de Cale Makar. Après un passage à Brooks dans la AJHL, il s’est engagé à jouer dans la NCAA pour les Badgers du Wisconsin. Le défenseur droitier de 6 pi 2 po a récolté 8 points (1 b, 7 p) en 6 matchs avec le Canada au Mondial des U18.

24. BLUE JACKETS DE COLUMBUS        

Logan Stankoven

Centre, Canadien, Kamloops (WHL)

Il est petit à 5 pi 8 po, mais il est très dynamique et il peut marquer des buts. Il avait marqué 29 buts en 59 matchs en 2019-2020 à Kamloops et 7 buts en seulement six matchs cette saison.

25. WILD DU MINNESOTA        

Carson Lambos

Défenseur, Canadien, Winnipeg (WHL)

Il y a des doutes sur sa santé, mais une équipe avec deux choix au premier tour pourrait tenter un grand coup. Le Manitobain qui a joué en Finlande cette saison est répertorié comme le 11e meilleur espoir en Amérique du Nord.

26. HURRICANES DE LA CAROLINE        

Aatu Räty

Centre, Finlandais, Karpat (Finlande)

Il y a un an, Raty faisait partie des discussions comme le potentiel premier de classe au repêchage de 2021. Il a dégringolé. On le décrit comme un centre complet, mais pas assez offensif. Les «Canes» ont souvent eu du succès avec les Finlandais.

27. AVALANCHE DU COLORADO        

Oskar Olausson

Ailier droit, Suédois, HV 71 (Suède)

Il y a trois de nos sept recruteurs qui ne lui ont pas trouvé une place au premier tour. Un de nos espions le voit sortir aussi rapidement que le 15e rang. «C’est un pro dans l’âme, a dit un recruteur de l’Ouest. Il joue un jeu mature et il a de bonnes habiletés.»

28. DEVILS DU NEW JERSEY        

Zach Dean

Centre, Canadien, Gatineau (LHJMQ)

Dean pourrait glisser au deuxième tour, mais cinq de nos recruteurs l’ont placé à la fin du premier tour. «Il a du caractère, c’est un travaillant, il apporte un peu de tout, mais j’aimerais voir plus d’offensive», a décrit un recruteur de l’Ouest.

29. GOLDEN KNIGHTS DE VEGAS        

Francesco Pinelli

Centre, Canadien, Kitchener (OHL)

À leurs quatre premiers repêchages, les Golden Knights ont toujours misé sur un attaquant avec leur premier choix. Ils poursuivront cette tradition avec Pinelli, un centre assez offensif et travaillant, mais qui doit travailler sur sa force physique.

30. CANADIEN DE MONTRÉAL        

Mackie Samoskevich

Ailier droit, Américain, Chicago (USHL)

Samoskevich formait un trio avec Sean Farrell et Matthew Coronato avec le Steel. Le CH l’a vu jouer à plusieurs reprises puisque Farrell est un espoir de l’organisation (4e tour en 2020). «Il est rapide et créatif, a noté un recruteur de l’Est. Il n’a pas peur de fabriquer des jeux.»

31. BLUE JACKETS DE COLUMBUS        

Samuel Helenius

Centre, Finlandais, JYP (Finlande)

Helenius est un centre format géant à 6 pi 6 po. Malgré ses 18 ans, il a amassé 14 points (7 buts, 7 passes) en 54 matchs dans la Liiga, une ligue d’hommes en Finlande.

*Les Coyotes de l’Arizona ont perdu leur choix de 1er tour ( 11e de la ronde initiale ) en raison d’une sanction de la LNH.