Crédit : Photo AFP

MLB

Les Jays blanchissent les Rangers deux fois plutôt qu’une

Publié | Mis à jour

Les Blue Jays de Toronto ont dominé et blanchi les Rangers du Texas à deux reprises dimanche, dans le cadre d’un programme double présenté au Sahlen Field de Buffalo.

Lors du premier duel, le lanceur Hyun Jin Ryu a disputé un premier match complet en 2021 et la formation de la Ville Reine l’a emporté au compte de 5 à 0.

Ryu (9-5) n’a concédé que trois coups sûrs et un but sur balles en sept manches, retirant quatre adversaires sur des prises.

«Je ne l’avais pas vu aussi bien jouer depuis un petit moment», a indiqué le gérant Charlie Montoyo à propos de l’artilleur coréen après l’affrontement. Quand ses changements de vitesse fonctionnent, il déstabilise ses rivaux, car ils ne savent pas ce qui s’en vient.»

Pendant ce temps, les coéquipiers de Ryu ont ouvert la machine au cours de leur troisième tour au bâton. Un roulant de Marcus Semien, puis un simple de Bo Bichette, ont été à l’origine des deux premiers points de la rencontre.

Danny Jansen (circuit), Randal Grichuk (ballon-sacrifice) et Lourdes Gurriel fils (roulant) ont également contribué à donner un bon coussin à Ryu.

Kolby Allard (2-7) se dirigeait lui aussi vers un match complet, mais il a finalement été retiré du monticule avec deux retraits à effectuer. Il a finalement permis cinq points, sept frappes en lieu sûr et une passe gratuite en cinq manches et un tiers de travail. C’est Josh Sborz qui a œuvré sur la butte par la suite.

Encore plus dominant

Visiblement peu rassasiés, les Blue Jays ont pulvérisé leurs rivaux texans 10 à 0 lors du deuxième duel de la journée.

Offensivement, l’équipe torontoise a amassé l’ensemble de ses points dans les deux premiers engagements. Gurriel fils en a profité pour réussir un grand chelem. Vladimir Guerrero fils, Goerge Springer et Randal Grichuk ont aussi expulsé la balle à l’extérieur des limites du terrain.

Dans le cas du fils de l’ancienne vedette des Expos de Montréal, il s’agissait de sa 31e longue balle de la présente campagne.

Au monticule, le partant Steven Matz (8-4) a obtenu la victoire. Il a œuvré pendant cinq manches, permis trois coups sûrs et a passé dans la mitaine deux adversaires.

Les releveurs Rafael Dolis et Tayler Saucedo ont ensuite complété le boulot avec brio. La défaite a été encaissée par Mike Foltynewicz (2-9), qui a donné l’ensemble des points du club canadien en une manche et deux tiers de boulot.

Les Jays reprendront l’action lundi soir, pour le premier duel d’une série de trois contre les Red Sox de Boston. La troupe de Montoyo est sur une série de quatre victoires.

«Nous amorcerons cette série en jouant du bon baseball. Ça nous aidera. Encore une fois, Boston connaît une saison exceptionnelle, mais c’est notre chance de gagner du terrain», a affirmé le gérant, lorsque questionné sur ses prochains adversaires.