MATCH-DE-BASEBALL-LBJEQ

Crédit : Dominick Gravel/Agence QMI

MLB

Un lanceur québécois repêché par les Rays

Publié | Mis à jour

Le lanceur québécois Conor Angel a esquissé un sourire lorsqu’il a été repêché en 15e ronde par les Rays de Tampa Bay, mardi, étant bien au courant du projet de villes-sœurs qui pourrait ultimement le mener un jour à défendre les couleurs d’une formation du baseball majeur à Montréal.

«J’en avais parlé à mon père que ce serait amusant d’être repêché par les Rays, a avoué Angel, lorsque joint au téléphone peu après sa sélection. C’est un peu ironique. En même temps, tu ne peux pas vraiment penser comme ça, mais c’est sûr que c’est intéressant.»

• À lire aussi: Alonso garde sa ceinture

• À lire aussi: MLB: huit joueurs qui pourraient changer d'adresse

Pour ajouter à la magie, il y a lieu de mentionner que l’ancien lanceur des Expos de Montréal Denis Boucher a été un élément important dans le développement de l’athlète originaire de Lachine. Angel a aussi tenu à souligner l’aide obtenue par l’ancien lanceur québécois Phil Devey.

«C’est sûr que ce serait drôle, a réagi Boucher, souriant à l’idée de voir éventuellement son protégé avec un club à Montréal. Pour le moment, Conor risque de se retrouver dans les ligues mineures pendant quelques années. Peut-être que le destin va faire qu’il obtiendra son premier départ dans le baseball majeur à Montréal. Qui sait?»

«Un moment de joie»

Au-delà des rêveries, Angel, 21 ans, a bel et bien été repêché lors de la troisième et dernière journée du repêchage du baseball majeur, qui comptait 20 rondes cette année.

«Je savais que j’allais être repêché, mais je ne savais pas quand ni par quelle équipe, a précisé Angel. J’avais des ententes avec différents clubs avant le repêchage. Il ne restait plus qu’à savoir quand mon nom allait être appelé.»

Boucher, qui est lui-même à l’emploi des Yankees comme recruteur, indique d’ailleurs qu’Angel intéressait aussi le club new-yorkais, mais les Rays ont été plus rapides.

Pour cette grande journée, Angel se trouvait en Louisiane, là où il étudié et joué au baseball à l’université, avec sa copine et son père Michael. Une fois qu’il a été repêché, un petit rassemblement a été organisé dans un restaurant avec la famille et les amis.

«C’est un moment de joie, c’est certain, a décrit Angel. C’est une récompense pour tout le travail qui a été accompli pendant toutes ces années.»

Trop fort pour le moustique B

À propos de Boucher, il se souvient du jour où le jeune Conor, encore enfant, s’était présenté à un entraînement des A’s de Lachine, au niveau moustique B.

«On m’avait appelé pour me demander de venir voir ce jeune et ç’a pas été long qu’on l’a monté dans le moustique A, se rappelle l’ancien lanceur des Expos, en riant. Il est rapidement devenu la vedette de l’équipe dans laquelle jouait mon fils Loïc-Antoine.»

Au fil des ans, Boucher a suivi de près Angel, lui offrant notamment des cours privés, que ce soit durant son passage avec les Cardinals de LaSalle, dans la Ligue de baseball junior élite du Québec [entre 2017 et 2020], ou en marge de son récent séjour aux États-Unis, avec les Ragin’ Cajuns de l’Université de la Louisiane, à Lafayette.

«Si ça allait moins bien, il revenait me voir et je lui disais de revenir à la base, de retrouver ce qui l’avait mené au succès, a noté Boucher. La force de Conor, c’est d’avoir une balle rapide qui bouge beaucoup. Il peut essayer de l’envoyer en plein cœur et quand même obtenir du succès.»

Bientôt en Floride

En juillet 2020, Angel avait vécu un moment spécial quand, dans l’uniforme des Cardinals, il s’était retrouvé pour la première fois sur le monticule du stade renommé en l’honneur de Denis Boucher, à Lachine. En quatre départs dans la LBJÉQ en 2020, il avait conservé une moyenne de points mérités de 0,31. Il s’agissait là d’un simple passage vers un moment encore plus spécial, soit le jour de son repêchage.

Dès les prochaines semaines, Angel prévoit maintenant se rendre en Floride pour faire ses débuts dans l’entourage des Rays. On verra bien où ça pourra le mener...

- Outre Conor Angel, un autre joueur natif du Québec, soit le lanceur Eric Cerantola, a été repêché dès le cinquième tour (139e au total) par les Royals de Kansas City, lundi. Cet athlète ayant grandi à Oakville, en Ontario, jouait pour sa part avec l’Université Mississippi State au cours des récentes saisons.