Crédit : AFP

MLB

Alonso garde sa ceinture

Publié | Mis à jour

Reconnu pour sa puissance au bâton, le joueur des Mets de New York Pete Alonso a confirmé son statut en gagnant un deuxième concours de coups de circuit consécutif, lundi au Coors Field de Denver, dans le cadre de la pause du match des étoiles.

En finale, Alonso était le deuxième à s’exécuter. Il a finalement envoyé 23 balles à l’extérieur des limites du terrain, pour vaincre le joueur des Orioles de Baltimore Trey Mancini. 

Ce dernier est passé près d’écrire un véritable conte de fée, lui qui a raté l’ensemble de la saison 2020 en raison d’un cancer du côlon. Ce simple fait est déjà un exploit en soi, mais Mancini continue de repousser les limites, lui qui a préservé une moyenne au bâton de ,256 en 2021, en plus de cogner 16 longues balles.

En plus de battre Mancini, Alonso a éliminé le frappeur des Royals de Kansas City Salvador Perez au premier tour, grâce à 35 longues balles, puis le joueur des Nationals de Washington Juan Soto durant la deuxième ronde, grâce à 16 circuits.

Au total, Alonso a fait 74 cadeaux aux partisans entassés dans les estrades du domicile des Rockies du Colorado.

Ohtani éliminé en lever de rideau 

La surprise de la soirée est survenue assez rapidement, puisque le meneur du baseball majeur au niveau des longues balles (33), Shohei Ohtani, s’est fait montrer la porte de sortie dès le premier tour du concours.

Le Japonais se mesurait au joueur des Nationals de Washington Juan Soto. Ce dernier s’est élancé le premier, et a réussi 22 longues balles. À son tour, la vedette des Angels de Los Angeles avait un retard de deux longues balles avec 10 secondes à faire. Ohtani a réussi l’exploit pour forcer la tenue d’une prolongation.

Dans cette séance où les deux frappeurs bénéficiaient d’une minute pour réaliser le plus de circuits possibles, chacun d’entre eux en a réussis six, pour forcer un deuxième bris d’égalité.

Durant cette seconde séance, chaque participant se voyait octroyé trois essais. Soto a expulsé la balle à l’extérieur des limites du terrain à chaque occasion, tandis que Ohtani a manqué son premier essai, permettant à son adversaire de passer au second tour.

La classique annuelle se poursuivra mardi, avec le match des étoiles. Ohtani écrira son nom dans le livre des records du baseball majeur, lui qui agira comme premier frappeur et comme lanceur partant pour l’Américaine.